Railroad Panel au Grand Gulch

Avant-hier soir, à notre retour du Grand Gulch, Stefano s'est rendu compte que, entre Fortress Ruin et Round House Ruin, il y avait Railroad Panel, un magnifique panneau de pétroglyphes dont une des formes dessinées ressemble à une locomotive sur une voie ferrée. Lorsqu'il m'a montré les photos, je me suis écriée : il faut que nous y retournions !

Nous renonçons donc à l'activité prévue par Stefano, pour retourner au Grand Gulch via le Government Trail.

Voilà pourquoi, ce matin, cette photo a un air de déjà-vu.

Nous en profiterons pour faire d'une pierre deux coups. Retourner voir Round House Ruin, en espérant que les ruines soient moins à l'ombre, puis chercher et, espérons, trouver le Railroad Panel.

Tiens, mais il y a quelques nuages dans le ciel ce matin...

La marche jusqu'au départ du sentier officiel se fait d'un pas rapide. Chacun a son ornière et nous pouvons marcher de front, conversant de choses et d'autres. L'air est frais et la lumière différente d'il y a deux jours.

Le réservoir sans son eau, comme il y a deux jours...

Stefano, en train de faire ses devoirs du matin. Il remarque qu'un groupe de 9 personnes est passé ce matin.

Arrivés au bord du rim, nous dégustons la premième Clif Bar du jour, et nous arrêtons un moment à contempler Polly's Island et la portion du Grand Gulch qui s'offre à nos yeux. Soudain, j'entends le raclement d'une chaussure sur le slick rock. Je me retourne et vois deux randonneurs, assis. Nous ne les avions tout simplement pas vus. Ils viennent vers nous : ce sont les accompagnateurs du groupe de 9 personnes.

Les pièces du puzzle se mettent en place. Il y a deux jours, en quittant la UT-261 pour la piste, nous avions aperçu un groupe de hikers, sur une plateforme de slick rock, en train de préparer leurs sacs. Nous en avions conclu qu'ils avaient passé la nuit sur place, ce qui nous avait semblé un peu étrange compte tenu de la proximité de la route.

Le soir, en rentrant, nous les avions retrouvés, au même endroit. Encore plus étrange. Mais maintenant tout s'explique. Ils font partie d'un cours organisé par NOLS. Nous apercevons le groupe en bas qui se dirige upstream. Tant mieux. Nous serons seuls puisque allant dans la direction opposée.

La descente dans le Grand Gulch est expéditive. Nous ne voulons pas perdre de temps et arriver le plus tôt possible à Round House Ruin. Nous laissons derrière nous Polly's Island.

La magie du Grand Gulch s'opère. Tous nos sens sont en éveil. Nos mollets aussi d'ailleurs, à cause de la marche dans le sable.

Cottonwood trees.

Une heure et demi plus tard, nous arrivons en vue de Round House Ruin.

Même s'il y a deux jours nous avions trouvé un moyen de monter sur le ledge, nous avons pris la décision de ne pas essayer.

Nous les contemplerons du bas. C'est ce passage qui nous semble un peu problématique. Nul besoin de se casser le cou, même pour de belles ruines.

Et belles, elles le sont !

Round House est si... ronde.

Nous faisons demi-tour et nous mettons en mode exploration. Nous n'avons aucune idée de l'endroit où se trouve Railroad Panel mais nous avons la journée pour le découvrir, si ce n'est qu'il est situé quelques part entre Fortress Ruin et Round House Ruin. Ce qui devrait suffire.

Nous trouvons d'autres mains rouges...

et tout près, quelques pictogrammes blancs et délavés.

Toujours pas de Railroad Panel en vue.

Nous retournons voir le replat où nous avions trouvé quelques pétroglyphes. Nous explorons plus minutieusement l'endroit. Rien. C'est en revenant vers le wash que nous l'apercevons, de l'autre côté. Yes!

Il est bien là, même si nous ne discernons pas très bien les motifs.

Nous sommes arrivés au Railroad Panel, enorme panneau de pétroglyphes au Grand Gulch.

Le contraste entre le vernis et la pierre mise à nue est tel que les dessins paraissent avoir été gravés hier.

Vue d'ensemble du Railroad Panel, un panneau exceptionnel situé dans le Grand Gulch.

Nous restons bouche bée.

Vue d'ensemble de l'extraordinaire Railroad Panel, au Grand Gulch.

Peut-être plus marquant que la "locomotive", le dessin qui ressemble à un paquebot, avec ses trois cheminées.

Quelques détails choisis de l'incroyable Railroad Panel, au Grand Gulch.

La partie droite du panneau est beaucoup plus ancienne : les pétroglyphes sont moins nets et différentes époques se sont enchaînées, où des dessins plus récents se superposant à ceux plus anciens.

Le côté droit du Railroad Panel, comprenant des pétroglyphes plus anciens.

Deux belles spirales terminent le panneau.

Il est midi lorsque nous nous décidons à bouger. Nous optons pour la remontée par Polly's Canyon, histoire de varier l'itinéraire. En plus, nous n'avons fait que le descendre.

Nous revenons sur nos pas et laissons à droite le départ du Government Trail.

Polly's Canyon étant bien moins fréquenté que le Grand Gulch, le sentier est moins net et la végétation ne s'est pas gênée pour remplir les espaces. La Nature a horreur du vide, avons-nous coutume de dire.

Polly's Canyon Arch, moins de 500 mètres après l'entrée du canyon.

Jeux d'ombre et de lumière.

A quelques reprises, le sentier devient difficile et nous devons contourner des obstacles.

Stefano marchant sur du slick rock, durant un court moment de répit.

Le répit est effectivement de courte durée.

Nous rencontrons deux randonneurs, marchant dans le même sens que nous. Ils ont fait un détour par les ruines, ruines que nous avions explorées en 2016 lors notre descente par Polly's Canyon. Aujourd'hui, nous sommes un peu trop à court en temps pour pouvoir y monter.

Le passage d'un pour-off nous oblige le contourner en montant sur le ledge. Bon, c'est aussi parce que Stefano n'a pas eu assez confiance en mes capacités de chamois.

Les parois du canyon deviennent moins hautes signalant que la sortie est proche.

La remontée sur le rim est beaucoup moins technique que dans nos souvenirs. Nous n'avons même pas besoin d'utiliser les mains pour nous accrocher aux rochers.

À partir de là, il nous faudra presque une heure pour rejoindre la voiture. La faute au microbiotic crust.

Nous zigzaguons au gré des social trails jusqu'à arriver au réservoir. Sitôt que nous retrouvons la piste, nous reprenons notre marche d'un bon pas et arrivons à la voiture à 17h15, alors que le soleil vient de disparaître derrière l'horizon.

C'est notre dernière nuit à Blanding. Nous apprécions d'autant plus le retour : les longues lignes droites avant d'arriver à la Kane Gulch Ranger Station, le passage de Salvation Knoll, la vision du Comb Ridge, sa traversée entre les deux murailles et les derniers virages avant de rejoindre la UT-191.

Autoportraits du jour

Stefano et Marie-Catherine devant le magnifique Railroad Panel, au Grand Gulch.

Références externes

En anglais

Avatar for Marie-Catherine

À propos de Marie-Catherine

Randonneuse, blogueuse et photographe amateur chez Two Swiss Hikers.

En phase de préparation de voyage, je m'occupe du choix voire de l'achat du matos et organise les bagages. Ma principale activité consiste à me réjouir des vacances qui arrivent ! Je deviens plus active au retour : il faut trier les photos (et des photos, il y en a...) et rédiger les billets de ce blog.

Galerie d'images