Ballroom Cave Ruins

Une immense alcôve abrite Ballroom Cave. D’aucuns supposent que le site était un lieu régional de traitement du grain : des métates alignés laissent imaginer des dizaines de personnes travaillant ensemble.

Suite du billet Hotel Rock.

Nous reprenons la voiture, passons le Comb Ridge et allons nous garer sur le parking de Butler wash ruins. 

P1000356

Stefano m’accorde 10 minutes de sieste dans la voiture. Ensuite, nous descendons sur la route principale, la U-95 que nous longeons sur 2 petits kilomètres pour rejoindre le trail head, sans voir aucune voiture d’ailleurs. 

IMG_0492

Devant le trail head, un magnifique parking ! OK, nous saurons pour la prochaine fois.

P1000271

Le sentier suit le  Butler Wash.  

IMG_0496

Au soleil, la température est relativement douce. Sitôt que nous passons à l’ombre, elle chute brusquement… Nous ne sommes qu’en février !

Après moins de 2 miles, nous quittons le wash pour monter. Le sentier devient plus vague et surtout il y a plusieurs variantes. Une constante cependant : quelque soit la route choisie, la pente est raide et le terrain fait de sable et de pierres à l’équilibre incertain.

Voici Ballroom Cave Ruins.

P1000098

La première construction que nous apercevons est un mur qui semble construit dans un but de protection.

Ce n’est pas de la maçonnerie, ce sont simplement des pierres empilées.

P1000276

Un peu plus loin, un autre mur, celui-ci plus élaboré.

P1000279

Après ce mur, la pente plonge directement en direction de la falaise, vers le fin de la grotte.

L’exploration du lieu n’est pas facile : il faut enjamber voire contourner de larges rochers, marcher sur un terrain très instable et pentu.

Quelques unes de ces pierres affichent des traces d’usure caractéristiques : elles ont été utilisées pour écraser le grain.

P1000074

Métate (metate en espagnol) est le terme adéquat pour désigner l’outil.

P1000080

Nous n’avons pas exploré des milliers de site mais c’est la première fois que que nous voyons une telle concentration de métates. Le métate n’est qu’une partie de l’outil. La mano en est l’autre partie : une pierre oblongue et arrondie, que les Puebloans tenaient fermement en main pour écraser le grain, dans un mouvement d’aller-retour.

En parlant de grains, nous trouvons même des rafles de maïs…

P1000282

Si si, c’est du vrai, d’époque… J’en attrape une délicatement, presque religieusement, la tourne, la retourne et la flaire…

P1000079

Je lis sur le blog anasazihikes.com l’analyse du site que fait l’auteur. Je la trouve très plausible. La forte concentration de menate peut laisser penser que ce lieu fut peut-être un lieu dédié au traitement du maïs et autres grains. Si cette théorie est fondée, les bords du Butler Wash devaient abriter de nombreuses cultures.

L’état de conservation du site n’est pas excellent. De ce kiva (facilement reconnaissable grâce à sa structure arrondie), il ne reste qu’un fragment de mur et un conduit.

P1000284

Accolée à la falaise, à l’abri dans l’alcôve, cette construction a mieux résisté.

P1000285

Compte tenu de sa taille, c’est vraisemblablement une habitation.

Les murs sont épais et la maçonnerie soignée.

P1000096

Sur la droite, une pièce très étroite.

P1000086

Le toit est quasiment intact.

P1000325

L’enduit qui recouvrait les murs intérieurs est encore visible.

P1000315

Le fond de l’alcôve, peu éclairé et bas de plafond, recèle encore quelques trésors difficilement accessibles.

P1000297

Une large pierre inclinée… Une ribambelle de métates. Une véritable usine à écraser le grain.

P1000293

Sur les parois de la grotte, des pétroglyphes et pictogrammes captent notre attention.

Nous admirons la patience de l’artiste. Combien de coups de pierre étaient nécessaires pour graver un seul de ces points ?

Ce bonhomme ressemble à un extra-terrestre : un œil central et des mains à 4 doigts. David Vincent avait raison !

P1000322

Un peu plus loin, des empreintes de main, superposées à des silhouettes rouges et orangées.

P1000328

Nous admirons d’autres silhouettes rouges (1), une échelle dessinée et une forme humaine (2) et ces marques dans la pierre : peut-il s’agir d’un système de comptage ?

Aggregation_01

Et pour terminer, un morceau de poterie, déniché entre deux pierres.

P1000087

Nous pourrions rester ici des heures. Mais Stefano a d’autres plans… En revenant vers la voiture, il y a un sentier qui part en direction d’un autre site.

Nous quittons à regret Ballroom Cave Ruins.

Galerie d’images