Hiking

La randonnée pédestre, c'est notre passion commune, que nous pratiquons régulièrement là où nos jambes nous amènent ...

Potraux

Voici notre retour numérique après plus d’un mois d’absence. Ce n’est pas que nous n’avons rien fait. Entre aujourd’hui et notre dernière balade publiée, nous avons usé quelques millimètres de semelles sur les sentiers de notre Jura bien aimé. La Dôle promet d’être magnifique aujourd’hui.

Le Mont d’Or

Nous partons pour Vallorbe découvrir le Mont d’Or. Stefano en a eu l’idée la dernière fois que nous sommes montés à la Dent de Vaulion. Depuis le sommet, le Mont d’Or est bien visible. Nous allons même faire une incursion chez nos voisins français.

The Jailhouse Ruins

Pour notre dernière journée de vacances, j’ai émis de désir de retourner à The Jailhouse Ruins. La descente dans Bullet Canyon se fait à un rythme modéré, car la descente est raide. Les ruines sont moins photogéniques que dans nos souvenirs mais la balade reste sympa.

West Fork of Johns Canyon (Site 2)

Nous passons sur le ledge supérieur pour accéder au second site de ruines. Ici encore, nous constatons que le site est principalement constitué de petits greniers. Nous poursuivons notre randonnée en redescendant dans le canyon et en suivant le lit du wash en direction de Johns Canyon, que nous ne pourrons atteindre, faute de temps. Nous rentrons à la voiture par la mesa. Moins scénique mais plus rapide.

West Fork of Johns Canyon (Site 1)

Presque revenus à notre point de départ, nous partons sur le côté ouest de cette West Fork pour tenter d’accéder aux sites de ruines que nous avons aperçus tout à l’heure. Nous n’étions pas certains du premier mais il s’avère abriter quelques jolis greniers fort intéressants.

Granary row in Johns Canyon

Nous retournons dans notre bien aimée Cedar Mesa pour explorer pour la première fois Johns Canyon. Stefano a un POI enregistré sur son GPS. Boostés par notre journée-découverte d’hier, nous espérons, cependant, que la chance va nous sourire une seconde fois. Le POI de Stefano se révèle être une série de greniers extraordinaires, tant par la densité que par l’architecture.

The Red Bear Panel

La journée a commencé sur les chapeaux de roue. Partis pour voir une ruine, The Perfect Ruin, nous en avons découvert une autre dans un canyon adjacent. Et, alors que nous en descendions, Stefano repère un rocher solitaire qu’il pense déjà avoir vu sur des photos. Si ses souvenirs sont bons, ce rocher abriterait the Red Bear Panel. Nous partons en exploration et découvrons The Red Bear Panel. Stefano avait vu juste.

The Perfect Ruin

Maintenant que notre programme s’est allongé avec la visite possible de The Red Bear Panel, nous espérons que notre seconde tentative pour accéder à The Perfect Ruin sera la bonne. Nous retrouvons le sentier « officiel », croisons un groupe de randonneurs et nous laissons distancer avant d’attaquer à la montée vers The Perfect Ruin. Notre tentative sera couronnée de succès.