Tower House Ruin – 2017

Et voilà… Ce sera la dernière escapade de nos vacances Cedar Mesa 2017. Tower House Ruin se situe au fond d’un canyon dont la descente est abrupte. C’est un tout petit site mais la tour carrée qui s’y trouve justifie largement la balade.

Nous remontons de Big Feet Panel. Il n’est pas tout à fait 17h. Le soleil est encore haut dans le ciel et nous avons encore une bonne heure devant nous, ce qui nous suffit amplement pour aller faire un coucou à Tower House Ruin, découverte il y a deux ans.

Tower House Ruin est un petit site, dont la pièce principale est une tour carrée. De là où nous sommes, il nous faut descendre au fond d’un ravin. Le sentier est abrupt et en mauvais état. Chacun de nos pas délogent des pierres. Aussi, quelques bestioles volantes nous mettent sur le qui-vive.

Tower House Ruin, dans toute sa splendeur.

L’état de conservation de la tour est exceptionnel.

La différence de maçonnerie entre le premier et le second étage laisse à penser que ce dernier a été ajouté plus tard. Outre l’arrangement différent des pierres, le mode de construction des ouvertures en est également une preuve.

Autour de la tour, quelques pétroglyphes, très mal en point.

Des metates, à la verticale.

A côté, une autre construction, beaucoup plus modeste.

Un petit grenier, voire une chambre d’habitation, car la porte est haute.

Des mains. Personnellement, ce sont les empreintes de main qui me touchent le plus. Car derrière ces mains, enduites de peinture/teinture, il y avait des êtres humains, femmes, enfants et hommes, appuyant avec enthousiasme (enfin, je suppose) leur main contre la paroi, bien décidés à en laisser une forme parfaite.

Une figure anthropomorphique.

Nous avons fait le tour. Tout comme la première fois, nous remontons par un canyon de slick rock. C’est raide, très raide mais au moins le sol est stable.

Arrivés près de la voiture, nous nous regardons, les yeux brillants de joie. Certes, c’est la dernière journée de nos dernières vacances avant longtemps dans l’Ouest américain mais nous sommes ravis. Nous avons découvert de nouveaux sites, revus des sites qui nous avaient émerveillés ou émus et surtout, la météo a été exceptionnelle.  Même un peu tristes, nous nous réjouissons de rentrer à Houston et de tourner, quelques jours après, une nouvelle page de notre vie.

A nous la Suisse et ses prairies et forêts verdoyantes !

Autoportraits du jour

Ouais, je sais… Les chapeaux, ce n’est pas vraiment très photogéniques !

Le der des der… Il est 17h51. Nous sommes à quelques mètres de la voiture et à quelques minutes de partir pour Blanding. On remarquera le bronzage caractéristique du hiker, magnifiquement illustré par la marque des chaussettes. Hum, sexy, hein ?

Références externes

En anglais

Galerie d’images