Petrified Forest

Le temps est maussade ce matin sur Holbrook mais pas de pluie annoncée pour la journée. La température est fraîche, 6° au réveil !

9h00. Réglés comme des horloges suisses, nous partons pour Petrified Forest National Park via la I-40.

Le parc est divisé en deux parties, et nous commencerons par l’entrée nord, à savoir Painted Desert.

Panneau à l'entrée nord du parc de Petrified Forest National Park.

Cette zone est constituée de dunes et monticules laissant apparaître leurs strates multicolores. Bon, l’effet aurait été plus saisissant avec un peu de soleil et un grand ciel bleu, mais soyons déjà contents : il ne pleut pas.

Vue sur Paintede Desert, du côté nord du parc de Petrified Forest National Park.

Hormis le vert du premier plan, nous pourrions nous croire sur Mars, avec ses canaux de mercure.

IMG_8527

Stefano scrute l’horizon à la recherche de vie sauvage (apercevoir un martien n’est pas exclu !).

IMG_8535

Comme la journée est consacrée au tourisme avec un grand T, nous n’hésitons pas une seconde à pénétrer dans le Painted Desert Inn, une sorte de musée construit par le CCC dans les années 40 lors la grande récession.

Intérieur du Painted Desert Inn, coté nord de Petrified Forest National Park.

Ooops, un monstre !

IMG_8547

Midi. Nous nous offrons une micro sieste. Après tout, nous sommes en vacances, non ?

IMG_8556

Nous redescendons vers le sud, en direction des la section du parc où sont concentrées les arbres pétrifiés.

Arrêt à Puerco Pueblo pour un peu d’histoire. D’abord des pétroglyphes

IMG_8558

dont certains démontrent une recherche certaine ainsi qu’une bonne notion de symétrie.

IMG_8562

J’aime le héron tenant une grenouille dans son bec.

Puerco Pueblo - Petrified Forest National Park - Arizona

Puis, les ruines d’un ancien pueblo, constitué d’une centaine de chambres et abandonné par ses habitants vers 1300 AJC.

IMG_8565

Les nuages se déchirent et laissent apparaître quelques trous de ciel bleu. Il faut dire qu’un fort vent souffle.

IMG_8575

Puis, c’est la rencontre avec les premiers troncs pétrifiés.

IMG_8581

Incroyable ! Il y a 225 millions d’années (oui oui, vous avez bien lu : deux cent vingt cinq millions), ces arbres poussaient sur un supercontinent, le Pangaea, au niveau de l’équateur. Nous les retrouvons ici, en Arizona transformés en pierre.

Je suis fascinée.

Celui là, appelé Agate Bridge, a été renforcé dans les années 1920. Nous pourrions discuter des heures de la méthode choisie pour la consolidation. C’est assez moche. D’ailleurs un panneau indique que si c’était à refaire, et bien, les rangers du 21ème siècle ne le referaient pas ! Ça, c’est dit !

Le tronc pétrifié d'Agate Bridge, à Petrified Forest National Park.

Une dune recouverte de copeaux de bois pétrifié.

IMG_8587

Une, puis deux tâches bleues pour donner une idée de la circonférence de ces troncs

Selon l’essence des arbres, leurs troncs affichent des propriétés différentes. Certains sont noirs ou bruns et assez banals,

d’autres, au contraire, laissent apparaître des cristaux multicolores.

Voici un autre échantillon de couleurs.

Pour certains, l’écorce affiche encore l’aspect du bois. C’est très intriguant.

IMG_8694

Des troncs entiers attendent que l’érosion termine son travail et les libère entièrement. Le nombre de troncs encore enfouis doit être faramineux.

Un long tronc pétrifié au Petrified Forest National Park.

Contraste.

IMG_8625

Ici, un fragment de tronc. Le toucher est similaire au bois mais le poids est celui d’une pierre. Bluffant !

IMG_8633

Nous terminons ici notre visite.

IMG_8705

Il est presque 17h00 et nous n’avons pas vu passer le temps. Il est temps de revenir sur Holbrook.

Faune du jour

Un corbeau (raven).

IMG_8567

Et une antilope américaine ou Pronghorn.

IMG_8707

Flore du jour

Bon ce n’est pas vraiment une fleur, mais c’est joli.

Desert Succulent
Desert Succulent
Bulbous Springparsley - Cymopterus Bulbosus
Bulbous Springparsley – Cymopterus Bulbosus
Woolly Locoweed - Astragalus Mollissimus
Woolly Locoweed – Astragalus Mollissimus
Woolly Locoweed - Astragalus Mollissimus
Woolly Locoweed – Astragalus Mollissimus

Autoportraits du jour

J’ai sorti ma petite écharpe ! Quelqu’un m’a dit un jour que le ridicule ne tue pas (à l’inverse de la grippe).

IMG_6399

Pas très nette, celle-ci mais tant pis. Elle est sympa…

IMG_6402

Et enfin, à la sortie du parc. Touristes jusqu’au bout, sans aucun complexe !

IMG_6405

Références externes

En anglais
En français

Galerie d’images