Montezuma Castle

Notre prochaine étape nous mène à Montezuma Castle. Cette structure de 5 étages, construite à plus de 20 mètres du sol et constituée de 20 pièces s’abrite dans une alcôve, à l’abri des pluies et des inondations .

Nous continuons notre journée de « glande » par la visite de Montezuma Castle. Il faut souligner que nous avons déjà visité ce site il y a fort fort longtemps, peut-être en 2004 ou 2005, bien avant que le projet Two Swiss Hikers ne se concrétise. Si me souvenirs sont bons, nous étions partis de Phoenix, avec Luana, pour un road trip de quelques jours qui nous avait mené à Petrified Forest et ici justement, à Montezuma Castle. A l’époque, nous n’étions pas encore imbibés de la culture des Native Americans et je dois reconnaître que mes souvenirs de cette visite sont quasi inexistants.

Panneau à l'entrée du Montezuma Castle National Monument, près de Sedona, dans l'Arizona.

Tout comme à Montezuma Well, le parking est bien occupé.

Le site de Montezuma Castle est constitué de deux châteaux : le château A et le château B.

Château A

Le château A est remarquablement bien conservé et c’est celui dont la photo est la plus diffusée.

Niché dans une alcôve la protégeant d’une part des pluies et d’autres part des crues du Wet Beaver Creek, l’ensemble a été construit à 20 mètres du sol environ. Lors de l’abandon du site aux alentours de 1’425, le château A était constitué de 20 pièces (19 selon certains sources) réparties sur 5 étages. 5 étages ! Le tout construit à la force des bras, tout le matériel ayant dû être hissé depuis le sol.

À la base, l’épaisseur des murs est deux pieds (soit environ 60 cm) et elle se rétrécit pour ne faire plus qu’un pied en haut des murs. Les murs sont composés de pierres calcaires assemblées par un mortier de boue. Les plafonds sont constitués de poutres recouvertes par des branches placées perpendiculairement. Une couche de boue vient étanchéifier le tout. Les troncs utilisés comme poutres étaient abattus à l’aide de haches de pierre. Les platanes (Sycamore) présents au bord du creek étaient souvent utilisés.

La hauteur des pièces étaient de 1,80 mètre tandis que la hauteur des portes, en forme de T (T-shaped doors), étaient de 1,50 mètres. Le but était de limiter les échanges d’air avec l’extérieur. Des peaux de bêtes ou des étoffes étaient pendues au-dessus des portes.

L’excellent état de conservation du site se justifie d’une part par l’alcôve qui l’abrite mais aussi par le fait qu’il fût protégé dès le 8 décembre 1906 par le président Theodore Roosevelt qui célébra l’adoption de Antiquities Act en déclarant les quatre premiers parcs nationaux. Parmi eux, celui de Montezuma Castle. Néanmoins la quasi totalité du site avait été pillée bien avant qu’il ne soit protégé.

Vue rapprochée sur les constructions à étages du Montezuma Castle National Monument, dans l'Arizona.

Jusqu’en 1951, le site était encore accessible au public. Des échelles (!) permettaient d’y monter et les visiteurs se baladaient dans les pièces. Une des photos du lien précédent montre un papa portant d’une main un bébé et de l’autre s’accrochant aux barreaux de l’échelle. Courageux le papa. Ou inconscient c’est selon.

Les dégâts causés par cette fréquentation conduisirent à en interdire l’accès et par la suite une maquette fût préparée afin de le visiteur puisse se rendre compte de la configuration des pièces. Cette maquette est toujours exposée dans le parc. La vitre qui la protège, ses reflets et le nombre de personnes agglutinées devant nous a empêcher de prendre une photo. Voici un lien pour avoir un aperçu de ce diorama.

Le château A a été restauré à maintes reprises et continuera à l’être dans le futur. La première restauration date de 1897. Une des plus importantes fut effectuées en 1996 : les murs intérieurs et extérieurs furent ré-enduits notamment à cause d’une invasion d’abeilles charpentières qui perforèrent l’enduit d’origine.

Château B

Du château B il ne reste que quelques murs et un gros tas de pierres. Quel dommage car le château B surpassait par sa taille le château A. Pas moins de 6 étages et 4o pièces.

Voici ce qu’il en reste.

Une metate et sa mano.

Nous terminons notre visite en flânant. La température est agréable, il faut beau, nous sommes en vacances et la vie est plus que belle.

Tiens, nous sommes tellement bien ici, que nous nous autorisons du gaspillage de pixels.

Flore du jour

Identification à confirmer.

Bay Biscayne Creeping-Oxeye - Sphagneticola Trilobata
Bay Biscayne Creeping-Oxeye – Sphagneticola Trilobata

Références externes

En anglais

Galerie d’images