Tuzigoot National Monument

Nous terminons notre journée par la découverte de Tuzigoot. Contrairement à Montezuma Castle où les bâtiments ont été construits accrochés à la falaise, le site de Tuzigoot est situé au sommet d'un promontoire qui domine une plaine où coule la Verde River

Pour compéter notre journée de "touristes", nous nous offrons une courte visite de Tuzigoot National Monument. Nous partons de Montezuma Castle et nous engageons sur la AZ-260. En pleine réfection, la route nous fait passer par pas moins de 12 rond-points. De certains de ces rond-points partent une route. Pour d'autres, aucune. Étrange. La ville de Cottonwood a très certainement de grands projets d'extension...

Panneau à l'entrée du Tuzigoot National Monument, près de Sedona, dans l'Arizona.

Lorsque nous allons présenter notre carte d'accès au ranger, celui-ci me demande si j'ai amené du chocolat suisse. À la vision du drapeau suisse ornant ma carte d'identité, il n'a pas hésité une seconde.

A l'inverse de Montezuma Castle où les constructions sont nichées sur une falaise, le site de Tuzigoot se situe sur un promontoire qui domine la plaine.

Là encore, les CCC ont fait un travail de titan. Le visitor center, visible dans le prolongement de la série de pièces, est le résultat de leur travail. Sur la gauche, cette étendue recouverte de buisson est un lac, Pecks Lake. La hauteur de l'eau varie selon le volume d'eau de la Verde River, qui l'alimente. Plus qu'un lac c'est d'ailleurs plutôt un marécage.

Côté opposé, côté sud, la Verde River et les alentours de la ville de Cottonwood. Cette photo est prise depuis le bâtiment le plus haut, visible sur les photos qui suivent.

Ce sont également les CCC qui excavèrent, restaurèrent et construisirent le sentier qui permet de visiter le site.

Pas moins de 100 pièces et 200 personnes vivaient ici. Tuzigoot était l'un des pueblo les plus peuplés de la région. Le mot Tuzigoot est un mot apache signifiant crooked water. En français, ça donnerait "eau coudée" ou "eau tarabiscotée" et c'est en référence à la forme du lit de la Verde River, qui n'en finit pas de zigzaguer dans la plaine. Crooked ou pas, c'est grâce à cette eau que les Sinagua purent subsister à Tuzigoot, cultivant les berges de la rivière.

Le but de notre courte balade étant de prendre quelques photos du pueblo, nous devons néanmoins nous armer de patience car une dizaine de personnes ont choisi le même moment que nous pour la visite. Il y a une femme toute seule, la trentaine, qui n'arrête pas de faire des selfies. Nous l'observons un moment : elle s'humecte les lèvres et les avance pour les rendre plus pulpeuses, balance ses cheveux à droite ou à gauche, et fait tout un cinéma. Visiblement, son centre d'intérêt est elle-même plutôt que les vieilles pierres. Nous, ça nous fait rigoler mais elle nous fait un peu pitié quand même.

Par contre, il y a un couple d'américain dont les deux enfants sont délicieux. Âgés d'environ une dizaine d'années, ils sont intéressés, joyeux, enthousiastes et interagissent très spontanément avec les adultes, connus ou pas. Nous avons eu droit à des questions quant à nos sandales Keen Newport. Ce sont très certainement des gamins qui ne passent pas le plus clair de leur temps derrière un écran.

Les murs sont construits de pierres non taillées, tenues par de la boue.

Pour ne rien vous cacher, nous restons un peu sur notre faim car, à part suivre le sentier, nos options sont réduites mais l'endroit est parfait pour terminer une journée bien remplie.

Vue sur le peublo de Tuzigoot National Monument, près de Sedona, dans l'Arizona.

Autoportraits du jour

Allez un autre, c'est la fin de la journée.

Stefano et Marie-Catherine à Tuzigoot National Monument, près de Sedona, dans l'Arizona.

Références externes

En français

En anglais

Galerie d'images