Cockscomb Area Trails

Aujourd’hui, c’est décidé. Nous allons découvrir les sentiers VTT de Sedona (enfin une partie seulement !)

Nous aurions pu partir de la maison en vélo mais de la maison au départ du sentier, le seul moyen d’accès est une autoroute. Et même si les autoroutes sont ouvertes aux vélos, non merci. Pas envie de savoir ce que c’est de se faire doubler par un poids lourd à 2 remorques filant à 55 miles par heure.

Ah, autre chose ! Depuis hier, nous avons des voisins. Des voisins très prévenants qui se lèvent à 6h45 pour prendre une bonne douche en profitant donc de nous réveiller. Sans doute veulent-ils que nous profitions pleinement de nos journées, en les commençant le plus tôt possible ! Merci, gentils voisins !

Il est donc 9h38 lorsque Stefano allume le GPS. Presque un record ! Un petit coup de pompe avant de démarrer et c’est parti.

IMG_7699

Nous commençons par le Girdner Trail. Que vous dire ? Que nous n’allons pas en garder un souvenir exceptionnel. Pas mal de portage et de poussage. Mais de longues portions très sympas quand même.

En même temps, quoi faire devant ça, si ce n’est descendre de nos montures et les porter ?

IMG_7703

Au fond, the Cockscomb Rock. C’est vrai qu’il ressemble un peu à une crête de coq.

IMG_7701

Même combat pour le Rupp Trail et le Cockscomb Trail. Mais nous pouvons ainsi terminer notre échauffement. Échauffement qui pour moi est comme d’hab, un peu (beaucoup) pénible. Moi je suis un diesel, c’est sûr et je peux vous dire que Stefano marche à la Super indice octane 103494. En tout cas, c’est ce que j’en déduis, à la voir partir comme une flèche.

Aggregation_01

Cela ne m’empêche pas de prendre le temps d’apprécier le paysage.

IMG_7708

Rochers rouges, si caractéristiques de Sedona.

IMG_7712

Puis vient le Aerie Trail qui nous plonge alors dans un bonheur intense.

IMG_7722

Oh mais nous le connaissons ce petit hoodo ! Salut toi !

IMG_7720

C’est l’euphorie !

IMG_0609

Il faut être rapide, savoir anticiper les variations de terrains et sauter par dessus les arbres morts (mais non, je rigole !).

IMG_7726

Le Aerie Trail ressemble à un parcours de BMX (même si je n’ai jamais fait de BMX !). Sentier étroit avec des bosses rapides, des virages serrés, des virages relevés, le tout sur du sable rouge (mais dur) et dans un décors somptueux !

IMG_7730

Merci TrailDoc, LE designer et concepteur des trails VTT du coin. C’est vraiment du beau boulot !

Ah oui, et pour info, Stefano n’a pas posé le pied par terre, sur cette sortie de wash ! Moi, comme je prends la photo, je me suis sacrifiée !

IMG_7735

Sans compter que la lumière aujourd’hui est excellente. Pas trop de fumée, malgré les 5 incendies qui dévastent encore les forêts d’Arizona.

IMG_7737

Escaliers naturels. Ça c’est facile (1). J’adore ! Vélo abandonné lors d’une pause technique (2). Bricolage pour prendre un de nos autoportraits (3).

Aggregation_02

Next sur la liste, le Dead Man Pass Trail. Même profil. 100% de bonheur.

Là, pas trop de photos… Je dois rester hyper concentrée. Les virages sont serrés et courts. A trois reprises, je bloque mes roues à quelques centimètres d’un rocher. C’est sportif !

IMG_0625

Le Chuck Wagon Trail nous ramène sur une piste de jeeps.

IMG_7743

Nous nous rendons compte qu’il y a encore beaucoup de beaux endroits à découvrir et à explorer.

IMG_7750

Pause Clif Bar… Si je ne souris pas c’est parce que j’ai la bouche pleine !

IMG_0634

Piste de jeeps qui nous mène ensuite sur la Dry Creek Road

IMG_7748

… où la vitesse est sérieusement réglementée et contrôlée.

IMG_7751

Nous retournons à la voiture via la AZ-89.

Nous rentrons à la maison prendre une bonne douche. J’en profite aussi pour faire une petite sieste, car je suis lessivée.

Et puis, comme c’est en fin d’après midi que la lumière est la plus belle, nous décidons d’aller jouer aux touristes prenant des photos depuis la voiture.

Pourquoi ne pas commencer par le Coffee Pot ? Même combat qu’hier. Nous suivons la Coffee Pot Drive, qui passe toute proche. Mais les routes et les propriétés sont privées et ne nous permettent ni de nous arrêter, ni d’avoir un clear shot !

OK. Nous passons au plan B, à savoir monter à l’aéroport de Sedona, sis sur une mesa (donc en altitude). Le voici donc, ce fameux Coffee Pot.

IMG_4131

Près de l’aéroport, c’est l’effervescence.

Nous ne comprenons pas. Les parkings sont pleins (voire débordent) et les gens se sont agglutinés à proximité des view points. Et ces gens-là ne font pas les choses à moitié : boissons, chaises, trépieds, appareils photo. Heu, pourtant le coucher de soleil est dans deux heures !

IMG_4133

Nous allons discrètement poser la question “Mais qu’attendent tous ces gens ?” à un employé municipal dont l’objectif du jour est qu’aucun piéton ne soit renversé (je lui souhaite bonne chance d’ailleurs). Il nous répond : “mais l’éclipse bien sûr, à 18h30”.

OK. Nous comprenons alors pourquoi certains ont des lunettes en carton ! Pas le moment ni l’envie de rester là.

Nous filons au parking de la Schnebly Hill où nous trouvons paix, tranquillité et belle lumière.

IMG_4136

Le Schnebly Trail est visible, tout au fond , en diagonale…

P1000742

Nous tentons ensuite le parking de Cathedral Rock, mais il est archi-plein.

Bon, puisque le monde entier s’est ligué contre nous, rentrons faire cuire les steaks sur le BBQ ! Et surtout les manger !

Effectivement, le soleil ressemble maintenant à une meule de fromage grignotée par des souris. La lumière est extrêmement bizarre.

Vous vous en doutiez mais prendre en photo le soleil (même à moitié mangé) sans filtre et bien, ça ne donne rien. La preuve !

IMG_4152

Ou plutôt j’obtiens un effet bizarre, qui me montre la forme du soleil par reflet (c’est la demi lune visible dans la diagonale).

IMG_4148

Chiffres du jour

2 gravity checks (pour moi) et donc quelques bleus et écorchures.
2 flat tires (pour moi également)… Stefano, le mécano, est content.

Autoportraits du jour

IMG_7731

Touristes en civil !

IMG_7752

IMG_7758

Galerie d’images