Loy Canyon Pictographs Panel

Après avoir sagement suivi les guides, nous partons en exploration. Au menu, Loy Canyon avec des pictogrammes et un, voir deux sites de ruines. Les ruines ne sont pas facilement accessibles mais c'est presque mieux ainsi. Les panneaux de pictogrammes ont été vandalisés. Un carnage.

Après Palatki, nous partons en direction de Loy Canyon par la FR 525, la piste qui mène également à Honanki Heritage Site, un site similaire à celui que nous venons de visiter. Honanki est sur notre liste des choses à faire et nous verrons si le temps nous le permet. La piste étant caillouteuse, nous avançons lentement et nous sommes fréquemment doublés par des Pink Jeeps. À ce propos, nous les avions testés les Pink Jeeps en 2007, lorsque nous étions venus à Sedona avec la Maman de Stefano. À l'époque, nous étions partis nous balader sur la Schnebly Road, histoire de faire vivre à la Nonna une expérience inédite. Nous avons des souvenirs d'elle, devant, à côté du chauffeur, emmitouflée dans sa veste, un peu abasourdie, dodelinant de la tête à chaque pierre passée. Nous ne saurons jamais si elle a apprécié la balade. À l'époque, il y avait peut-être une vingtaine de Pink Jeeps. Aujourd'hui, je pense que ce nombre peut être multiplié par 100. Elles sont partout. Elles nous dépassent à grande vitesse, soulevant des nuages de poussières. Eat my dust...

Mais nous, on s'en fiche. Il fait beau et nous allons voir des ruines pas secrètes bien sûr mais en tout cas peu accessibles. C'est ce que nous aimons le plus.

Que dites-vous de ce paysage ? Pas mal, non ?

Le parking est situé juste avant un bovi-stop, à gauche de la route. Nous, nous partons vers la droite, sur le Loy Canyon Trail.

Le sentier contourne un ranch en longeant la clôture. Nous ne verrons que quelques bâtiments. Encore faut-il que le terme "bâtiment" s'applique à des trailers délabrés. De ranch, il n'y a que le nom. C'est désolé et désert, mais on entend des coqs chanter. Nous ne sommes pas certains qu'il soit habité. Si oui, les fins de mois ne doivent pas être faciles.

Nous marchons quelques dizaines de minutes avant de bifurquer sur un sentier un peu discret qui va nous mener aux pictogrammes. La végétation devient assez dense.

Nous y voilà.

Très rapidement, nous nous rendons compte que le site a été vandalisé, et ce pendant des années.

Si certaines des formes dessinées en blanc ci-dessous semblent originales, il n'est pas impossible que certaines aient été complétées après coup.

Difficile de dire si ce pétroglyphes sont authentiques. À Loy Canyon, près de Sedona, dans l'Arizona.

Le site sert de campement comme en témoignent les deux ou trois foyers entourés de pierre. Nous imaginons avec rage les campeurs dessinant sur les parois avec des bouts de bois carbonisés. Comme ici, à côté ou par-dessus ces formes blanches.

Les dégâts sont encore plus visibles sur un plan rapproché. Regardez à droite de la ligne ondulée ainsi que les poils qui hérissent la forme zoomorphique.

Détails sur des pétroglyphes du site de Loy Canyon, près de Sedona, dans l'Arizona.

Nous sommes outrés.

Ce bout de rocher, par contre, est très très beau. La forme blanche de gauche pourrait représenter un plant de maïs. C'est en tout cas l'interprétation du volontaire de V-Bar-V d'un dessin similaire.

Il y a trois serpents ou lignes ondulés dessinés en blanc et noir. Le premier est visible sur une photo au-dessus. Et voici les 2 derniers.

Le panneau suivant parait en partie original. Par contre, il y a de fortes chances que les traits en diagonales du rectangle de droite ainsi que son contour aient été faits ultérieurement à la craie.

Et ceux-ci, qu'en pensez-vous ? Difficile à dire, n'est-ce pas ?

Loy Canyon Pictograms Panel - Yavapai County - Arizona

Voilà. Nous n'avons pris en photo que les dessins qui nous semblaient originaux. Et il y a a beaucoup d'autres.

Quel gâchis. Nous quittons la rage au cœur ce site pour aller à la recherche des ruines.

Autoportraits du jour

Les pictogrammes sont tellement abîmés par la bêtise humaine que nous détournons la tête.

Stefano et Marie-Catherine à Loy Canyon, près de Sedona, dans l'Arizona. Les pétroglyphes ont été vandalisés.

Références externes

En anglais

Galerie d'images