The Captive Goat Panel

Nous faisons un hit and run à The Owl Panel et The Captive Goat Panel pour avoir une meilleure lumière qu’hier. La montée se fait dans les éboulis sous la fraîcheur du matin. L’air est parfaitement pur et aucune pétarade de jeep ou de moto ne vient troubler la tranquillité des lieux.

Comme le départ du sentier vers notre destination principale du jour se trouve sur le désormais bien connu Kane Creek Blvd, nous poussons un peu plus loin pour aller saluer The Owl Panel et The Captive Goat Panel où nous espérons trouver une meilleure lumière qu’hier.

The Owl Panel

Nous montons par là où nous sommes descendus hier. Directement lorsque le Amasa Back trail traverse le Kane Creek. La montée est plus intense mais plus fun car elle requiert pas mal de scrambling. Il nous faut moins de 15 minutes pour atteindre Monsieur Le Hibou.

Oui ! Objectif atteint. Point de panneau bicolore, moitié à l’ombre, moitié au soleil. Le voici, dans toute sa splendeur.

D’abord le hibou, avec ses yeux tout rond et ses aigrettes de chaque côté de la tête, accompagné par deux belles chèvres.

Nous nous en donnons à cœur joie.

Voici un triptyque sur lequel il faut porter une attention plus particulière à : (1)  le joli oiseau à mi-jambe du grand personnage, de même que la houppette de ce dernier ; (2) ce qui semble être un chien plutôt qu’une chèvre et cette forme plane sur le dessus, arrondie en bas qui ressemble à rien de ce que nous avons pu voir ; (3) sous le hibou, cet oiseau déplumé, au long cou, qui ressemble à un vautour.

The Captive Goat Panel

Puisque nous avons laissé la voiture à The Birthing Panel, nous coupons en diagonale pour retourner voir The Captive Goat Panel.

Il est là, aussi beau que dans nos souvenirs.

Lui, nous l’aimons vraiment beaucoup.

Il est à peine 9h lorsque nous nous garons au départ du sentier qui s’enfonce dans Pritchett Canyon.

Galerie d’images