Long Canyon

Le mauvais temps nous permet un petit pèlerinage sur les traces de notre voyage de 2009. Sacs à dos et chaussures de randonnées resteront sagement dans le coffre de la voiture, à l’abri de la pluie.

Nous pensions que l’averse qui s’est abattue hier sur Tropic allait vider le ciel de toute son eau.

C’était sans compter sur les ressources infinies de Mère Nature. Lorsque le réveil sonne à 7h, il fait encore nuit. Je me dévoue pour aller ouvrir la porte et constater que le ciel est gris de nuages et qu’une pluie fine tombe.

Qu’à cela ne tienne, Etienne. Nous éteignons la lumière et, comme des bébés, nous nous rendormons pour nous réveiller une heure et demi plus tard. Sleep when you can!

Durant la nuit, la température de la cabine  est descendue à quelques 15 degrés C. Pour nous, Houstonians d’adoption, il fait presque froid !

Un regard au travers de la fenêtre nous confirme que la situation  ne s’est pas arrangée et que si nous ne voulons pas rester dans la cabine toute la journée, nous devons nous décider à affronter la pluie.

Aucun espoir du côté de Bryce Canyon, caché par les nuages. Nous préparons les sacs à dos (on ne sait jamais) et démarrons la voiture, direction Escalante.

Escalante… Que de souvenirs ! D’abord, le Padre Motel et nos deux charmants hôtes. Puis le Cowboy Blues. Enfin, et ce n’est pas le moindre, nos randonnées dans des lieux extraordinaires (voir le lien Utah 2009).

Je relis le billet de Posey Lake et m’arrête sur la première phrase : « Grand ciel bleu au réveil. Ça vous étonne ?  » Je regarde par la fenêtre de la voiture le ciel chargé de nuages noirs et me dis : diable, ben oui ça m’étonne !

Bref… Reconnaissons que cela fait des années que nos vacances se font sous le ciel bleu de l’Ouest Américain ou de la Suisse et que, soyons honnêtes, nous avons été jusque là très gâtés.

Nous passons Escalante et poursuivons vers Boulder, en longeant la gorge du Calf Creek

Boulder, nous obliquons vers l’est sur la Burr Trail Road qui va nous mener à Long Canyon.

IMG_3100

Ouais, quand y’a pas de soleil, c’est quand même pas la même chose !

IMG_3101

Cela dit, le paysage reste splendide !

DSC_2577

Nous arrivons au bout du canyon qui s’ouvre pour surplomber la plaine.

L’endroit rêvé pour faire une sieste !

Deux trucks s’arrêtent près de la voiture et bien évidemment nous réveillent. Ce sont des chasseurs. Vestes et pantalons de camouflage alternent avec bonnets et sweat-shirts oranges vifs. Ils sont mignons.

Chasseurs oui, mais touristes aussi. Ils prennent de photos et nous comprenons qu’il nous faut renoncer à notre sieste. Nous sortons de la voiture et engageons la conversation. Ce sont des Crêtois et des Grecs, venus travailler ici, aux US, dans des mines. Ils tentent de se plaindre des conditions de travail mais nous ne les plaignons pas : personne ne leur a mis un couteau sous la gorge pour venir travailler ici…

Sans crier gare, le soleil se montre…

IMG_3104

Nous sentons avec délice la chaleur du soleil sur les joues.

Voici la fameuse plaine.

DSC_2582

En 2009, nous avions continué sur la route et rejoint, par le chemin des écoliers et une piste, Fruita puis Capitol Reef (voir le billet Burr Trail).

Quelques minutes plus tard, le soleil n’est plus qu’un bon souvenir.

Nous rejoignons notre cabine vers 16h et nous offrons un peu de lecture.

Ce soir, nous essayons le Pizza Place, qui nous avait déçus en 2009. Notre salade de crudités est une véritable salade de crudités et la pizza 13″ à partager s’avère savoureuse. Nous remontons la note donnée il y a 6 ans (mon Dieu, déjà !) mais retournerons demain au Clarke’s. Sur le plan nutritionnel, une pizza c’est quand même beaucoup de graisse, surtout après être restés toute la journée les fesses confortablement posées sur le siège de la voiture.

Galerie d’images