Flume Canyon

Réveil super tôt… Enfin ça aurait pu être un peu plus tôt mais Stefano, dans sa bonté, nous a donné 30 minutes de rab. Hum… Une p’tite grasse mat’ avec un réveil à 6h15, c’est l’idéal pour commencer une journée de vacances.

“Petite marchouillette” a prévenu Stefano. Ça me va !

Nous garons la voiture au Pollock Bench Trailhead. C’est d’ici que nous étions partis pour aller voir les Rattelsnake Arches.

Direction le sentier n°F1, F pour Flume Canyon.

Première photo : il est 8h44. Pas mal ! 22°, pas un nuage, ciel bleu, du bleu que nous aimons.

IMG_7687

La première étape consiste à rejoindre le canyon. Au passage, quelques jolis cailloux. Sans doute des anciennes dunes de sable, maintenant pétrifiées.

IMG_7697

Et si en plus un arbre mort est en premier plan, c’est encore plus joli !

IMG_7694

Bizarrerie de la nature, mystère de l’érosion.

P1020324

Canyon en vue. Après la paroi rocheuse, sur la droite !

IMG_7701

On s’approche !

IMG_7702

Et au moment de rentrer dans le canyon, un petit hoodoo nous fait coucou.

En fait c’est plus un balanced rock qu’un hoodoo et tout compte fait il est pas si petit que ça !

IMG_7706

Petite marchouillette = petit canyon…

Ici nous sommes presque au bout !

IMG_7710

Qu’allons-nous trouver derrière ?

IMG_7711

Au moment de commencer la seconde partie du loop (et donc de rentrer), nous préférons partir découvrir le Pollock Bench Trail.

Le Pollock Bench est ici facilement identifiable : c’est ce décrochement bi-couche, d’abord rouge puis gris, qui coure tout autour et entoure la plaine située plus bas. Le sentier le longe par le haut.

IMG_7721

Puis, parce qu’il fait beau et pas trop chaud, nous décidons de rentrer par le Pollock Canyon. Ce qui veut dire descendre, suivre un sentier non official dans le canyon et rejoindre le parking d’une façon ou d’une autre.

Pour ce qui est de la descente, nous la connaissons. Le seul endroit où le Pollock Bench laisse descendre les hikers est sur le sentier qui mène à Rattlesnake Arches.

P1020337

Les Two Swiss Hikers ont une mémoire visuelle de moineaux.

IMG_7730

Nous re-découvrons réellement ce passage, nous disant même : “Mais non, nous ne sommes jamais passés par là” (1) (2)…jusqu’à ce qu’un cairn familier vienne nous ramener à la réalité (3).

Aggregation_01

Oui, nous y étions !

Et là nous sommes dans le canyon de Monsieur Pollock et ce pour la première fois, c’est certain.

IMG_7738

Nous quittons les terres publiques et sommes en terrain privé.

IMG_7743

Le sentier est parfois à peine visible et encombré de végétation.

IMG_7741

Et là, surprise… Voici ce que nous trouvons au détour du wash… Des cailloux ? Non…

IMG_7744

Une maison ? Oui.

IMG_7746

Pas mal, la cabane… Des lampes rouges ont dû clignoter sur la console de surveillance !

Moi, je ne dit pas non si on me la donne, la cabane ! Je me vois bien faire mon petit footing tous les matins dans ce coin de paradis !

IMG_7748

Peu après, un avion survole le canyon, très bas. Il revient, effectue quelques cercles.

Avec Stefano, nous nous faisons des films… Attention, il va piquer… Tu as vu sa mitrailleuse ? Bref, des vrais gamins. Très drôle.

IMG_7751

Nous sortons du canyon sur une route privée dans une propriété privée.

IMG_7753

Première étape : retrouver les terres publiques.

IMG_7754

Ensuite, retrouver la voiture. Pour commencer, nous suivons une dirty road

IMG_7755

… qui nous permet de découvrir deux charmants étangs, quoique infestés de moustiques.

IMG_7757

Sans doute les réservoirs destinés aux habitations et aux cultures.

P1020344

Eat my dust ! C’est ce que doivent se dire les locaux qui nous dépassent sans même daigner ralentir.

Vite, nous trouvons un sentier. Plus pittoresque et plus tranquille.

IMG_7765

Nous arrivons à la voiture vers 14h. Il fait juste 32°. Presque frais !

La fin d’après-midi est consacrée à la préparation des vélos pour le lendemain. Stefano met son uniforme de mécano et change (une fois de plus) la chambre à air de mon pneu avant et en profite pour graisser les chaînes soumises à rude épreuve en présence du sable. Nos vélos sont tout neufs.

Ah, au fait… Nous venons de découvrir qu’il y a bien eu tentative de vol de nos vélos lorsque nous étions à Yellowstone. Ce fameux câble métallique qui verrouille les vélos au rack, et bien, une marque atteste que quelqu’un a tenté de le cisailler. Notre seul regret : ne pas être arrivés au moment où ils étaient en train de bricoler. Nous aurions pu tester l’efficacité du Pepper Spray sur les humains. Ensuite, peut-être, aurions-nous discuté… Nous serrons les poings d’indignation.

Faune du jour

Un collared lizard très très coopératif.

Eastern Collared Lizard - Crotaphytus Collaris
Eastern Collared Lizard – Crotaphytus Collaris

Si coopératif qu’il a même attendu patiemment que nous ayons fini de le dévisager.

Eastern Collared Lizard - Crotaphytus Collaris
Eastern Collared Lizard – Crotaphytus Collaris

Autoportraits du jour

Euh, fait à la voiture, au retour car tout-à-coup nous nous sommes regardés en nous disant : “Mince, l’autoportrait…” Aussitôt dit aussitôt fait.

IMG_8160

Références externes

En anglais

Galerie d’images