Rattlesnake Arches – 2008

Après discussion, nous décidons de ne pas rentrer dans le parc Colorado National Monument mais de filer directement de Grand Junction vers Fruita, et plus précisément un endroit nommé Pollack Bench, point de départ d’un sentier repéré par Stefano : le Rattlesnake Arches Trail.

C’est un endroit géré par le BLM dans une région appelée McInnis Canyons National Conservation Area.

Une carte trouvée au départ nous indique une distance de 15.5 miles pour une durée annoncée de 10h.

IMG_2106

Il est 9 heures du matin, le ciel est clair et le soleil pas encore trop chaud.

IMG_2110

Nous longeons le rim sans avoir le moindre idée de là où nous allons.

IMG_2107

Le sentier est varié, avec alternance de montées et descentes, quelques passages un peu “techniques” et surtout un paysage magnifique.

IMG_2118

Au fur et à mesure de notre progression, des panneaux nous indiquent le “reste à faire”.

Aggregation_01

La dernière partie, la plus spectaculaire, nous emmène à travers le Rattlesnake Canyon avec ces arches somptueuses mais peu connues.

Aggregation_02

Nous rejoignons la jonction avec un sentier qui permet un accès plus aisé aux arches à partir d’un parking, situé au bord du rim (- de 3 miles) et croisons quelques touristes (en sandales, pour certains !).

Puis commence le spectacle !

D’abord, Hole in the Bridge Arch (1) (2). Une “bête sauvage” se laisse surprendre par l’objectif (3)…

Aggregation_03

Hole in the Bridge Arch, avec du recul…

IMG_2131

Pas de nom pour cette arche…

IMG_2137

Ni pour celle-là d’ailleurs… Il faut laisser parler son imagination : je propose Shark Mouth Arch.

IMG_2167

Voici l’arche d’où le sentier tire son nom : Rattlesnake Arch.

IMG_2138

Elle est magnifique.

IMG_2141

Il est à peu près 13h lorsque nous arrivons au bout du sentier. Séance photo, et Clif Bars au menu (pour changer !!!).

IMG_2152

Même sans arche, le sommet du rim est vaut le détour : il faut dire que l’ocre de la roche en contraste avec le ciel bleu est extraordinaire.

IMG_2154

Puis nous entamons le retour.

Retour plus pénible que l’aller, d’une part par la fatigue accumulée, et d’autre part par le soleil au zénith qui tape vraiment fort et assèche l’air.

L’eau se fait rare : deux litres par personne, c’était vraiment juste. La dernière heure de randonnée s’est faite sans eau car nous étions à sec.

Nous arrivons à la voiture vers 16h30 épuisés mais heureux, avec une heure d’avance sur notre programme …

Yes, on voit que le rhume de MC n’est plus qu’un mauvais souvenir et qu’elle a retrouvé ses jambes de jackrabbit d’antan (et aussi le souffle !)

Bilan vie sauvage de la journée : un serpent rencontré lors d’une pause pipi, les habituels écureuils et lézards et un lapin (oui oui un vrai cette fois), croisé avant d’entamer l’escalade d’un flanc de canyon.

Après avoir vidé un litre d’eau chacun (nous avions heureusement des réserves dans la voiture), nous partons en direction de Moab, que nous rejoignons à 18h30.

Excellent dîner au restaurant Broken Oar, composé de soupe, steak et pomme de terre cuite à la braise, sans compter une pinte de bière chacun, question de faire le plein de liquides …

Références externes

En français
En anglais

Galerie d’images