Syncline Loop

Randonné sur le Syncline Loop, une boucle de 13 km faisant le tour d’un cratère gigantesque – l’Upheaval Dome – dont les origines sont encore aujourd’hui discutées : météorite, dôme de sel, autre chose. Allez savoir …

Comme d’hab, lever à 6h30… MC grogne… Le bébé a besoin de dormir. Quelques bisous et un p’tit déj plus tard, nous voilà en route vers Canyonlands. Le temps est encore incertain mais il ne pleut pas.

IMG_2215

Nous avons prévu un super trail  mais avons encore besoin de l’approbation d’un ranger afin de vérifier qu’il soit faisable sur une journée.

A l’entrée du parc, à 45 minutes de Moab, Stefano dit “Ooops, je crois que ma veste est restée dans l’armoire…”. Aïe, si jamais il pleut, la balade va être gâchée (ou mouillée si vous préférez) et devra être écourtée. Nous décidons donc d’être moins ambitieux (bon faut dire que le ranger nous a fortement déconseillé de tenter notre itinéraire sur une journée, peut-être aussi la faute à la tenue de plage – tongs et short de bain Ripcurl – de Stefano…). On ne saura jamais.

IMG_2233

Nous nous contenterons du Syncline Loop Trail, 13 km, faisant le tour d’un cratère gigantesque – le Upheaval Dome – dont les origines sont encore aujourd’hui contestées : météorite, dôme de sel… Qui sait vraiment ?

IMG_2221

Il fait frais, mais le temps semble aller sur le beau. Remarque: c’est un sentier très difficile à priori, car d’après le guide du parc il est dit que This trail is very strenuous, often difficult to follow, and recommended for experienced hikers only.

La descente est assez raide, nous croisons des jeunes volontaires en train de retaper le sentier ; ce sont des jeunes du monde entier, engagés par l’ACE (American Conservation Experience).

IMG_2218

La bretelle de mon magnifique sac Migros Trevolution casse ! Damn it, nous qui nous étions taris d’éloges sur le rapport qualité-prix de ma dernière acquisition ! Heureusement il reste portable, mais c’est beaucoup moins confortable et surtout je dois faire attention, un bout de métal me rentre dans la fesse à chaque pas ! Un caillou coincé entre la fesse et le bout de métal permet de limiter les dégâts, mais il faut le tenir avec la main sans cesse sinon il tombe.

Nous arrivons à mi-parcours du loop et tentons le Upheaval Crater Spur Trail, qui va au centre du cratère.

Ouais bof, pas trop intéressant, mais bon c’est fait… Nous attaquons la deuxième partie du loop qui commence par du plat mais nous savons que tôt ou tard il nous faudra remonter ce que nous avons descendu ! (La Palisse n’aurait pas dit mieux, mais bon, c’est les vacances du Kwiick, quoi !).

Le “cratère” vu du bas…

IMG_2221

Au terme de la première montée conséquente, Stefano pense que nous sommes presque à la voiture. MC, (donc moi) a des doutes. Trop facile et rapide, j’avais prévu beaucoup plus de sueur. Et c’est le cas ! C’est interminable ! Montée, plat, montée, plat, montée plat…

IMG_2231

Et enfin la voiture, que nous n’ouvrons même car nous repartons dare dare pour apprécier la vue du cratère de haut (Upheaval Dome Overlook Trail).

IMG_2236

Nous avons une magnifique vue sur le white rim, 

IMG_2247

et les mesas découpées par l’érosion de Canyonlands.

IMG_2256

Nous allons ensuite jeter un coup d’oeil sur le Schaeffer trail. Nous voici à l’un des points de vue. Stefano enfile pour la première fois sa Polartec Montura. C’est pourtant une taille XL mais il peste car il la trouve trop petite. Il commencera à la mettre vraiment en 2011 !

IMG_2261

Dîner au restaurant The Broken Oar.

Autoportrait du jour

IMG_2240

Références externes

En anglais
 

Galerie d’images