La Goncerue – 2012

Hier, vendredi, il a beaucoup neigé en plaine. Temps mitigé prévu pour aujourd’hui, grand beau pour demain. Mais vers 9h, juste après le petit déjeuner, un regard vers le ciel confirme que les trous de ciel bleu sont en pleine phase de croissance. C’est décidé, les Two Swiss Hikers vont faire leur première sortie en raquettes de l’hiver 2012-2013.

A 10h la TSH mobile est chargée (c’est vraiment le cas de le dire) : raquettes, bâtons, sacs à dos, sans oublier un thermos de thé.

La route qui mène à Marchissy n’a pas été déneigée. Mais l’adhérence est bonne.

DSC00240

Nous garons la voiture dans la cour du Centre Forestier de la Serine.

C’est notre place attitrée le samedi et même les locaux ne doivent plus s’étonner d’y voir régulièrement la TSH mobile…

DSC00243

Stefano part en éclaireur voir si la route a été déneigée… La réponse est non… Excellente nouvelle.

DSC00244

Les raquettes sont prêtes !

DSC00245

C’est parti !

DSC00249

Les traces du tracteur ne vont pas très loin. Très vite, nous nous retrouvons into the wild. Ce qui n’est pas pour nous déplaire.

DSC00260

Stefano prononce le mot qui qualifie le mieux l’ambiance. Féérie !

Les Prés de Joux… Aujourd’hui, point de vaches. Mais une épaisse couche de neige qui rend notre progression difficile. Enfin surtout pour le premier de cordée. Pour le second (en l’occurrence moi), c’est beaucoup plus facile.

Les Prés de Joux

Nous suivons le sentier dit Du Coq

Aggregation_2012_12_08_01

et arrivons à La Grillette.

La Grillette

Aujourd’hui, notre moyenne va être digne d’une moyenne de 100 mètres escargot. Chaque mètre se gagne par un déplacement de quelques kilos de neige.

DSC00278

Mais la sensation de liberté est extraordinaire.

D’ailleurs, même le bétail se promène en liberté. Ici un bipède …

DSC00284

Le temps est changeant et le soleil se fait de plus en plus rare. Par endroit, le vent nous surprend, plus par sa fraicheur que par sa violence.

Ces petits sapins noyés de neige nous font penser à Kasha Katuwee Tents Rocks.

DSC00293

Deux biches s’enfuient… Nous ne voyons que les oreilles et la queue dépasser de la neige. Fuir ainsi au galop leur coûte énormément d’énergie. Désolés les filles !

80 cm de neige.

DSC00297

Stefano avait pensé monter jusqu’à la Perroude de Marchissy. Mais nous devons nous rendre à l’évidence… Vu notre rythme de marche, si nous voulons dormir dans notre lit ce soir, ce ne sera pas possible. En plus, plus nous montons, plus la couche de neige s’épaissit et plus nous marchons lentement.

DSC00300

Nos traces.

DSC00298

Il fait faim et pas un petit chalet en vue ou à proximité. Nous pique-niquons donc debout, raquettes aux pieds. Inutile de vous dire que nous ne traînons pas et allons à l’essentiel.

Dès lors, nous amorçons la descente et devinez quoi… La marche devient plus facile.

Hum… Jolie arche.

DSC00309

Nous évitons de nous arrêter sous ces arbres… Le vent souffle et à intervalle régulier, de gros paquets de neige dégringolent des arbres…

DSC00310

La Goncerue est en vue.

DSC00317

Le soleil est revenu. Ou plutôt nous sommes redescendus et sortis des nuages.

Oh oh, va falloir se baisser…

DSC00325

Nous quittons la route pour partir à l’aventure dans un pseudo-sentier, qui ne figure pas sur la carte Swiss Topo.

DSC00335

Il est 15h lorsque nous arrivons à la voiture. Zut, le ciel est bleu et le soleil définitivement là.

Trop tôt pour rentrer, d’autant qu’une mer de neige n’attend qu’une chose… Une trace…

P1040463

Les Two Swiss Hikers sont connus pour leur serviabilité légendaire. Nous nous dévouons donc.

Et nous nous appliquons…

DSC00355

… et voici le résultat. Joli non ?

DSC00359

Nous arrivons à la voiture au moment où le soleil disparaît. La température tombe d’un coup. Nous entassons le matos dans la voiture, sans trop enlever la neige et démarrons. Ah, les sièges chauffant, un vrai bonheur.

Autoportraits du jour

DSC00287

DSC00349

DSC00354

Galerie d’images