Col de Porte

Petit tour de La Dôle volé à la météo car la pluie était annoncée. Partis de Saint-Cergue, nous arrivons au Col de Porte par la Pointe de Poêle Chaud. La descente de La Dôle se fait le plus directement possible car les nuages noirs s'amoncellent. Nous arrivons à la voiture secs.

Nous n'avions pas prévu de sortir et avions commencé la journée comme un jour de week-end à la maison : petit déjeuner tranquille, longue pause café pour Stefano pendant que je me demandais si je n'allais pas aller au Body Pump. C'est dire...

Un peu avant 11h, Stefano donne le top départ : le ciel est mi-figue mi-raisin et la pluie n'est prévue que pour 15h. Nous avons quelques heures devant nous.

Et lorsque nous n'avons que quelques heures, La Dôle est toujours l'option gagnante. Nous montons jusqu'à Saint-Cergue.

Et le ciel est bleu... En tout cas ce qu'on en voit.

Le premier chalet du jour est celui de Cuvaloup de St-Cergue.

Ensuite ben... plus de photos jusqu'à ce que nous arrivions à La Pointe de Fin Château. La montée par la forêt fut rude, bien raide et nous arrivons en haut en nage.

La Pointe de Fin Château.

De La Pointe de Fin Château, il nous faut redescendre pour mieux remonter à La Pointe de Poêle Chaud. On la voit à gauche de la photo ci-dessous.

Nous arrivons ensuite à La Glutte, un relais franco-suisse de radio amateur.

Notre objectif du jour. Espérons que nous resterons au sec jusqu'à notre retour à la voiture. Un petit vent frais nous fait ajouter une couche.

De La Glutte, le Col de Porte n'est pas loin.

Nous choisissons de monter par le sentier qui longe le rim.

Au fond, La Glutte. Sur la gauche, on aperçoit Les Copettes et le Noirmont des Français.

Nous, nous aimons bien les murs (et également les autoportraits, mais c'est une autre histoire)...

Surtout les murs qui ressemblent à la Grande Muraille de Chine.

Boule en vue.

Une photo plus tard envoyée aux frères et sœur du Tessin, nous commençons la descente. Et comme le temps commence à se gâter sérieusement, nous innovons et prenons une des variantes de sentier la plus courte et donc, forcément, la plus raide.

Le soleil revient un court instant.

La descente est presque finie. Les genoux vont pouvoir souffler. Tout en haut, au centre gauche, la Pointe de Poêle Chaud.

Nous suivons faisons un petit détour par le Chalet de la Dôle.

L'avant toit abrite une belle brochette de cloches. Des boissons et des œufs sont en libre service et une caméra tente de décourager les resquilleurs. Des bouteilles vides  traînent derrière un banc : y'a des claques qui se perdent.

Et que pensez-vous de cette cloche ?

Nous voici près du Chalet des Apprentis. Le Col de Porte est le creux que l'on voit.

Ici les pierres de crête sont bétonnées. Pas étonnant : les gens pensent qu'un mur c'est fait pour grimper dessus.

Petit arbre solitaire et marqués du petit bonhomme noir sur fond jaune.

La descente à la voiture se fait soit par la route, soit par des sentiers coupant les virages de la route. Nous n'essuyons pas une seule goutte de pluie. C'est ce que nous appelons une randonnée volée à la météo. Sur la route tortueuse qui descend vers Nyon, j'aperçois un couple de jeunes, un peu en retrait de la route, assis sur des chaises pliantes, en train de boire une bière et de piocher dans un paquet de chips. Je fais la remarque à Stefano que, en terme d'endroit bucolique pour y prendre un apéro, y'aurait mieux. À la mention des chips, il dit : miam, les chips, c'est bon. Puis, à la première station service, il s'arrête, file à la boutique, et revient avec un paquet de chips. Sans doute le premier acheté depuis 10 ans (à part pour quelques apéros avec des invités). C'est suffisamment exceptionnel pour mériter de figurer dans ce billet.

Nous y piocherons à notre tour plus tard, également devant une bière.

Itinéraire du jour

C’est ici et c’est chez Suisse Mobile.

Flore du jour

Les colchiques sont là.

Colchique - Colchicum
Colchique - Colchicum

Autoportraits du jour

A La Pointe de Fin Château.

Galerie d'images