Ape Canyon

Pour notre dernière randonnée, nous avons choisi d’aller découvrir la face sud du Mont Saint Helens. Ici, point de cendres, mais des champs de lave à perte de vue.

Pour la dernière randonnée de nos vacances d’été 2013, nous avons décidé de découvrir l’autre profil de la vieille dame : la face du Mont Saint Helens qui est intacte, à l’opposé de celle que nous contemplons depuis 3 jours.

Nous partons donc vers le sud, direction Portland, Oregon et bifurquons à l’est à hauteur de Woodland puis nous suivons la Lewis River Road qui longe une succession de lacs.

Nous passons Ariel, une petite bourgade, dont le nom me fait irrésistiblement penser à la meilleure nounou que nous n’ayons jamais eu pour notre fille : La Petite Sirène, de Walt Disney. Nous passons Cougar, un autre village au nom évocateur puis bifurquons sur la National Forest Development Road 83.

Nous y sommes.

DSC04507

Nous commençons notre balade sur le sentier #216B, qui mène à June Lake, un petit lac visiblement fréquenté par les locaux.

Une trouée dans les arbres nous permet d’apercevoir le Mont St Helens, si différent que celui que nous connaissons.

P1050789

L’hiver, c’est le sentier est balisé pour le ski et les raquettes.

DSC04509

Au loin, des champs de lave.

DSC04510

Il nous faut moins d’une heure pour attendre Lake June.

Aujourd’hui, je ne sais pas ce qu’il se passe, mais j’ai de la peine à me mettre en route. La fringale s’est installée (pourtant le petit-déjeuner n’est pas loin) et il me faut pas moins de deux Clif Bars pour que je sente l’énergie circuler dans mes jambes.

La lumière n’est de loin pas la meilleure pour photographier le petit lac. Nous avons le soleil en face.

DSC04512

Nous rejoignons le Loowit Trail #216, sentier que nous avons chatouillé il y a deux jours. Normal, le Loowit Trail est le sentier qui fait le tour du Mont St Helens, l’équivalent du Wonderland Trail qui lui fait le tour du Mont Rainier.

P1050790

Nous avons le choix de partir soit vers l’est, soit vers l’ouest. Nous choisissons l’est, direction Ape Canyon, car il nous semble que nous aurons plus de visibilité et donc plus de chance d’admirer à moult reprises le Mont St Helens.

Dans une direction comme de l’autre, nous resterons au pied du volcan, en le contournant.

DSC04517

Nous restons à découvert, malgré quelques passages dans la forêt.

Ce sont les ours qui aiment manger ces plantes. Ce n’est par pour rien qu’on les appelle Bear Grass.

DSC04518

Un raidillon dans la caillasse nous permet de prendre de la hauteur.

Le Mount Adams nous refait un clin d’œil qui achève de nous persuader que nous devrons réellement revenir dans la région.

DSC04526

Le voici d’un peu plus près.

DSC04529

Sans nous inquiéter vraiment, nous regardons les nuages d’un mauvais œil.

DSC04533

Cet arbre nous inspire, chacun de manière différente.

Pour moi c’est plutôt la base du tronc…

DSC04537

… pour Stefano, et le tronc et la silhouette improbable qui se détache dans le bleu du ciel.

Aggregation_01

Nous dédicaçons ces deux photos du même arbre mort à une de nos fidèles lectrices qui se reconnaîtra sans doute !

Une concentration de Pink Mountain Heather nous fait légèrement dévier du sentier.

Concentration de Pink Mountain Heather au Mount St Helens, dans l'État de Washington.

Des zones arides et nues succèdent aux épisodes verdoyants.

Ici, nous sommes dans la Scortch Zone, la zone où les souffle de l’explosion n’a pas arraché les arbres mais les a simplement brûlés sur place.

P1050801

Mais les arbres regagnent tout doucement du terrain.

DSC04549

Nous traversons une zone où nos mollets se font caresser à chaque pas. Heureusement, ce sont des buissons sans épines, mais aux feuilles luisantes et épaisses, sans doutes des feuilles persistantes.

DSC04550

Quelques centaines de mètres plus loin, c’est à nouveau la caillasse.

DSC04553

Caillasse certes, mais quelle vue sur le Mount Saint Helens !

Lui, c'est le Mont Saint Helens

Nous nous approchons d’un torrent qui vient de la montagne.

L’érosion fait que le torrent coule au fond d’une gorge.

Bon ici, l’érosion n’a pas vraiment de mérite. Ce n’est pas comme s’il fallait creuser dans la roche. Ici, il s’agit juste de faire rouler des cailloux pour se frayer un passage.

DSC04556

Mais, nous sommes néanmoins contraints de faire quelques détours.

DSC04557

J’aime bien cette photo car elle montre bien la profondeur de la gorge.

DSC04558

Une petite chute d’eau, une grande montagne, un joli ciel bleu parsemé de nuages blancs… Voici la recette idéale pour la photo du jour.

Mount Saint Helens

Nous remontons de l’autre côté de la gorge.

Le pierrier est instable et quelque fois, le sentier est à peine visible. Les Rangers sont passés il y a quelques jours, voir quelques semaines et ont tracé au spray une ligne pointillée en guise de sentier.

DSC04563

Quelques centaines de mètres plus loin, à nouveau le même accident de terrain. Le sentier est encore plus instable.

C’est alors que là, surprise… Nous croisons deux vététistes. Un homme et une femme.

Heu…. Stefano essaie bien de leur dire que le sentier n’est pas vraiment adapté aux VTT mais ils rigolent et passent…

OK. As you wish.

Curieux et septiques, nous attendons qu’ils aient descendu la pente (ça c’est facile) afin de les voir remonter, en poussant.

DSC04573

Mentalement, nous leur souhaitons beaucoup de courage.

Au loin, le Mount Hood. Petit conseil : cliquer sur la photo pour l’agrandir.

DSC04574

La Muddy River.

P1050807

Un chandelier éclairant le Mont Adams.

DSC04576

Nous profitons de quelques rochers dont la taille est plus grosse que notre poing pour pique-niquer.

P1050810

Nous sommes entre la Blast Zone et la Scorch Zone.

DSC04583

Stefano déplie la carte afin d’étudier nos options.

Première option : faire le tour de volcan afin de faire une boucle. Malheureusement, nous devons mettre au panier cette option : trop long.

Autre alternative : descendre par Ape Canyon puis suivre la route sur 6 à 7 miles jusqu’à la voiture.

Dernière alternative : revenir sur nos pas.

Le choix est aisé. Même si 6 à 7 miles de marche sur le goudron n’est pas forcément la plus agréable des balades, au moins nous ferons une boucle.

Encore une vue sur le Mont Saint Helens

Nous voici à une jonction de sentier, et pour ce qui nous concerne, ce sera le sentier #234.

Ah, si seulement les journées pouvaient durer 48 heures, nous pourrions faire des randonnées de 24 heures.

Et penser que Windy Ridge n’est qu’à 6 miles de là !

Mount Saint Helens

Nous croisons deux charmantes dames qui nous préviennent que, dans la forêt, les mouches mangeuses de mollets nous guettent.

Nous sortons le DEET. Elles n’ont qu’à bien se tenir.

Ape Canyon.

Ape Canyon

Allez, une petite dernière, car nous rentrons dans la forêt.

Magnifique vue sur le Mont Saint Helens depuis le haut du sentier d'Ape Canyon.

Ape Trail est un sentier fréquenté par les vététistes. Nous comprenons maintenant d’où venaient nos deux lascars. Ils n’auraient jamais dû continuer. Ici, le sentier est roulant, avec une bonne alternance de montées et de descentes.

Nous avons une pensée émue pour nos vélos, restés à Phoenix.

DSC04614

Arbre jumeau, presque siamois (1). Dans un creux d’écorce, une pierre et deux yeux de verre nous regardent. Excellent ! (2) (3).

Aggregation_02

Une trouée dans les arbres. Nous retrouvons la vieille dame. Chic, nous allons encore pouvoir gaspiller quelques pixels.

Ici, c’est une vue du Mount Saint Helens depuis le bas d’Ape Canyon. Bien visible aussi, la Muddy River et son lahar, à savoir les restes d’une coulée boueuse d’origine volcanique.

Belle vue sur la face sud du Mont Saint Helens, depuis le bas de Ape Canyon et le lahar de le Muddy River.

Il n’y a pas si longtemps, nous étions dans ces pierriers, que l’on voit, au pied du volcan.

DSC04623

Nous marchons quelques centaines dans la forêt (1). Un panneau, à proximité du parking, nous fait hurler (si si vraiment, je n’exagère pas) de rire (2).

Aggregation_03

Nous voici sur la route. Ou plutôt sur un pont qui enjambe la rivière qui n’est autre que la Muddy River.

Mount Saint Helens

Nous marchons ainsi, 2, 3 puis 4 miles sur la route.

Comme nous avons l’habitude de dire, ce n’est qu’une question de temps.

Arrive un pick-up, en face de nous.

Il s’arrête à notre hauteur. Non, ce n’est pas possible, c’est Chris, notre taxi d’hier !

Nous éclatons de rire. Eux, sont hilares. En voyant deux marcheurs au loin, ils ont pensé à nous tout en se disant… Non, ce n’est pas possible, nous sommes à plus de deux cents kilomètres de l’endroit où nous les avons vus hier.

Nous échangeons quelques mots. Ils poursuivent leur route de Lava Canyon.

5 miles, 5.5 miles, …

Une voiture arrive derrière nous. Mais, c’est notre taxi ! Chris se propose de nous poser à la voiture. Euh…, comment dire, nous ne refusons pas.

Vous n’éprouvez pas une petite sensation de déjà-vu ?

DSC04642

Lorsque nous arrivons à la voiture, nous restons longtemps à discuter. Nous nous serrons la main et échangeons nos prénoms : le chauffeur, c’est Chris, sa femme Wendy. Deux enfants à l’arrière que nous avions à peine aperçu : Alyssa et Brandon. Ils campent à Castle Rock et habitent à deux heures d’ici, non loin de Portland, dans l’Oregon.

Ils sont chou, hein ?

DSC04644

Nous leur donnons une carte Two Swiss Hikers.

DSC04646

A bientôt, les amis, et encore merci !

Stefano paie un lourd tribut à notre balade sur la route… Ses nouvelles chaussures ne lui conviennent pas (il les a par ailleurs échangées depuis) et il a dû recouvrir toutes les zones sensibles de Tensoplast afin de prévenir la formation de nouvelles ampoules. C’est d’ailleurs pour cela que nous n’avons pas hésité une seconde à l’offre de rentrer en voiture.

Voyez plutôt !

IMG_2319

J’avais repéré cette fresque il y a deux jours. Aujourd’hui le feu est rouge. J’en profite.

DSC04649

Nous dînons au Denny’s… Au moins pas de surprise, nous savons ce qui nous attend.

Flore du jour

Tiger Lily - Lilium Columbianum

Tiger Lily – Lilium Columbianum

 Autoportraits du jour

DSC04542

Après avoir traversé la Muddy River.

Stefano et Marie-Catherine du côté de la Muddy River, au Mont Saint Helens. En arrière-plan, le Mount Hood.

A l’intersection du sentier, sur le Loowit Trail.

Stefano et Marie-Catherine vers Ape Canyon, aux pieds du Mont Saint Helens, dans l'État de Washington.

Sur la route, pour rentrer à la voiture.

DSC04636

Références externes

En anglais

Galerie d’images