White Canyon – 2016

Nous retournons explorer le White Canyon. Nous délaissons volontairement les premières sites de ruines Anasazis afin de nous ménager du temps pour pousser notre exploration plus à l’intérieur du canyon.

Aujourd’hui, c’est mon anniversaire. Oui, 53 ans, à quelques heures près. Vive les années qui passent, elles nous rapprochent de la retraite et des randonnées à n’en plus finir.

Nous avons décidé de retourner à Hammond Canyon, car nous avons un unfinished business là-bas. Heu, mais quid du titre du billet ? Patience, amis lecteurs, patience.

Or donc, nous quittons l’hôtel vers 7h, très contents de notre performance. Bon il faut dire que le réveil sonne maintenant un peu avant 6h, je me demande bien qui a osé l’avancer…

Nous partons sur le UT-95, en direction de Natural Bridges National Monument. La bifurcation vers la piste dite de Elk Mountain est à quelques kilomètres avant l’entrée du parc.

Pour l’avoir parcourue l’année passée, nous savons que la piste est en bon état. Pas de souci de ce côté là.

Au loin les Bears Ears, que nous avons renommées Rabbit Ears. Allez savoir pourquoi. D’ailleurs elles ressemblent autant à des oreilles d’ours que de lapin, non ?

IMG_4278

Nous sommes au col, entre les deux oreilles.

IMG_4279

Nous passons le col et… patatras ! La piste, à l’ombre, se dégrade brusquement et est recouverte de neige.

IMG_4282

Bon. Nous n’insistons pas. Pas besoin de se retrouver coincés sur une piste (nous avons des amis qui en ont fait l’expérience il y a quelques mois (voir leur billet sur leur blog Les voyages de Michèle et Jean-Michel, c’était, si je ne me trompe pas, également le jour d’anniversaire de Michèle) et même si les galères sont souvent synonymes d’excellents souvenirs, sur le moment, ça reste des galères.

D’autant que nous avons un plan B. Le plan B étant le White Canyon de Natural Bridges National Monument.

Demi-tour donc et 30 minutes plus tard, nous voici au parking proche d’un des trois ponts, le Sipapu Bridge. La notion de Sipapu est très importante dans la culture des Anasazis. C’est par là que les élus arrivaient dans le nouveau nouveau monde.

Voici le Sipapu Bridge, visible quelques dizaines de mètres après avoir quitté le parking.

DSC_3618

Le voici encore. Cette fois, nous marchons sur le ledge, visible sur la photo ci-dessus, tout à gauche.

IMG_4287

Tout au fond, nous repérons de ruines que nous n’avions jamais remarquées jusqu’alors.

DSC01942

Quoi, vous ne les voyez pas ?

Hum, alors trente secondes… Mieux ?

DSC01942_1

Voilà le Sipapu Bridge.

Nous allons nous enfoncer dans le White Canyon en suivant le wash, que l’on distingue au pied du pilier gauche du pont.

IMG_4293

Nous sommes en bas.

IMG_4296

Derrière nous, le Sipapu Brigde et, au centre, le ledge d’où nous avons vu les ruines.

IMG_4297

Aujourd’hui, nous n’avons pas oublié de rajouter les jambes à nos shorts. Nous savons que le sentier n’est pas entretenu et que du bushwhacking (se frayer un chemin à travers la broussaille) est au programme.

IMG_4298

Le White Canyon, dans toute sa splendeur.

IMG_4299

Le premier site de ruine se situe là, sous l’alcôve rayée de noire, côté soleil.

IMG_4300

Nous retrouvons ces dessins, dont les deux symboles, à gauche, ont une signification obscure. Ils ont été réalisés avec une sorte d’enduit.

White Man Panel, à Natural Bridges National Monument, dans l'Utah.

Et ce cercle.

DSC_3629

Voici un des bâtiments, celui, dirons-nous, en meilleur état.

IMG_4301

A côté, une autre pièce, plus souterraine. Les traces noires sont de la suie, déposée par les feux répétés.

IMG_4310

Nous ne nous attardons pas. Les journées sont trop courtes et nous aimerions poursuivre notre exploration au-delà de l’endroit où nous nous étions arrêtés, l’année passée.

IMG_4315

En arrivant à proximité du second site qui se niche dans une alcôve inaccessible, Stefano repère, entre deux branches, une échelle. Wow ! Du bas, elle n’est visible qu’un court instant. Nous sommes tout excités.

Il ne nous reste plus qu’à trouver un moyen de prendre de la hauteur…

Aggregation_01

Ce que nous faisons, sur le bord opposé du wash.

Voici d’abord une série de greniers…

IMG_4318

… et la fameuse échelle.

IMG_4321

Mais… le soir, en observant les photos attentivement, nous devrons nous rendre à l’évidence. L’échelle n’est pas d’époque. Les Anasazis ne connaissaient pas le métal et il semble bien que les barreaux de l’échelle aient été coupés en biseau d’un coup de hache et qu’ils soient attachés aux montants avec du fil de fer.

Bouh ! Sans doute cette échelle a été fabriquée par les pilleurs de ruines, à la fin du 19ème siècle ou au début du 20ème.

Nous nous promettons de nous arrêter au visitor center du parc et d’en discuter avec les rangers.

Nous redescendons de notre perchoir et continuons à remonter le White Canyon.

IMG_4327

Ce canyon est magnifique. Même sans ruine, le parcourir en vaut vraiment la peine.

IMG_4332

Nous renonçons à l’exploration de side canyons. Il est déjà midi passé.

IMG_4342

Nous consacrons un tout petit peu plus de temps au troisième site de ruines.

D’abord parce c’est là que se trouvent les centaines de mains, dont celles d’enfants, pour lesquelles j’avais complètement craquée l’année passée.

IMG_4343

Un kiva au toit presque intact.

Kiva dans White Canyon, à Natural Bridges National Monument, dans l'Utah.

Nous poursuivons notre chemin. Nous sommes maintenant en terrain inconnu. Vu l’heure avancée, Stefano montre un point au loin et dit : là-bas, nous faisons demi-tour. Nous n’avons plus trop espoir de découvrir d’autres ruines.

Nous arrivons à la croisée de deux canyons. Nous sommes près à faire demi-tour lorsque Stefano me montre quelque chose. Au second niveau de ledge, sur une paroi exposée au soleil, des greniers.

IMG_4353

Yes ! Nous avalons le petit raidillon avec enthousiasme. Ces greniers sont atypiques : ils ont été construits en deux fois. Un premier niveau en maçonnerie et un second niveau en jacal.

P1030578

Voici l’intérieur du second niveau.

DSC01976

Et le plafond entre le premier et le seconde niveau. Du grand art.

 

DSC01978

Il y a un second grenier, sur le même modèle.

P1030577

Un peu à l’écart, sur le même ledge, d’autres restes.

IMG_4349

Difficile d’avoir une idée de la forme des bâtiments. Mais les traces de suie sur le mur indiquent bien l’occupation du site.

IMG_4350

Nous y découvrons cependant quelques dessins.

Des mains, bien sûr et un dessin inhabituel autour d’un trou dans la roche.

DSC01985

Voici la vue depuis le site. Jolie, non ?

IMG_4352

Nous sommes super-enthousiastes. Quelle journée ! Et en ce qui me concerne, quel magnifique jour d’anniversaire !

Nous décidons de prolonger encore la balade de quelques centaines de mètres. Qui sait ?

IMG_4354

Une alcôve, abritant des structures en boue qui nous semblent naturelles, attire notre attention. Ces structures ont été construites du même principe que les stalactites, avec la boue s’écoulant le long de la falaise.

Notre curiosité est récompensée. Derrière ces empilements, des morceaux de bois et des restes de murs.

IMG_4358

C’est très vague.

IMG_4359

Il y a même une pièce souterraine, peut-être un kiva ?

IMG_4357

Côté poterie, je suis gâtée.

White Canyon - Natural Bridges National Monument - Utah

Et, pour terminer, un pétroglyphe.

DSC_3679

Presque 14h. Il est grandement temps de rentrer.

A l’aller, nous avons décrété que c’était la piscine du lapin.

IMG_4360

Un vent insidieux et froid s’est levé. J’admire Stefano qui reste stoïquement en t-shirt.

IMG_4361

Nous arrivons près du Sphinx. A remarquer que le ciel s’est carrément couvert.

IMG_4364

Et comme nous avons bien marché et qu’il n’est « que » 15h15, nous allons passer un peu de temps au site des mains.

Là aussi, côté poterie, c’est la fête.

D’abord, de la poterie peinte…

Restes de poterie Anasazi trouvés à White Canyon, à Natural Bridges National Monument, dans l'Utah.

et puis de la poterie dite corrugated (ondulée, dirions-nous en français).

Restes de poterie Anasazi trouvés à White Canyon, à Natural Bridges National Monument, dans l'Utah.

Là, à noter, le rebord d’un pot.

DSC01991

Il y a un kiva en excellent état, protégé par une chaîne.

Encore un kiva à White Canyon, à Natural Bridges National Monument, dans l'Utah.

Deux petits greniers, se faisant face.

DSC_3688

Un autre kiva, plus malmené par le temps et le passage des humains ou des animaux.

Kiva en mauvais état dans White Canyon, au Natural Bridges National Monument, dans l'Utah.

Une metate et sa mano. Je caresse avec respect la mano en pensant aux mains besogneuses transformant le grain en farine.

DSC01999

Et voici trois metates.

White Canyon - Natural Bridges National Monument - Utah

Nous partons explorer la face de la paroi.

IMG_4369

Stefano, en train de photographier les mains d’enfants.

Des centaines de main d'Anasazi dans White Canyon, au Natural Bridges National Monument, dans l'Utah.

Nous trouvons également des pétroglyphes dont nous n’avons pas de souvenirs de notre précédente visite. Alors, nous dirions : (1) un serpent, (2) une main et (3) un bonhomme qui a ensuite été pris pour cible de jeté de boules de boue.

Aggregation_03

Voici une autre série.

Aggregation_04

Ce bélier ou cerf est magnifique.

P1030602

Stefano trouve même un petit bout de corde de yucca. Le Graal !

DSC02007

Continuons avec un changement radical de technique.

P1030604

Deux spécimens sont bien contrastés, d’autres sont plus faded.

P1030607

L’avantage du pecking, c’est qu’il résiste mieux au temps.

P1030608

Il y en a partout. Même sur les rochers à l’horizontal.

DSC02015

Regardez la tranche de ces roches.

DSC_3699

Nous pousserons même jusqu’au pied du rocher, en prolongement de la paroi, car nous avons cru discerner un dessin. Mais non, rien de rien.

IMG_4375

Nous repartons. Notre dernier arrêt sera au site situé au-dessous de l’échelle.

Nous nous demandons bien comment les Anasazis pouvaient, sur une base quotidienne, rejoindre les bâtiments de l’alcôve supérieure.

IMG_4378

Il y a bien un tronc, qui porte une étiquette métallique posée par le BLM et donc qui est répertorié. Mais un tronc ? Et les femmes, et les enfants ? Comment faisaient-ils ?

DSC_3702

Le dernier segment est une lutte contre la végétation.

DSC02027

Le temps se gâte et nous avons même droit à quelques gouttes de pluie.

IMG_4386

Il ne nous reste plus qu’à remonter au parking. Cette montée est un vrai bonheur, tout simplement parce qu’elle dure plus de 5 minutes et que le corps a enfin le temps de se mettre dans l’effort.

Nous nous arrêtons à Savation Knoll, sur la UT-95. L’année passée, le dernier jour de notre séjour, nous y avions vu des travailleurs du BLM installer des panneaux.

DSC02030

Ces panneaux relatent une partie de de l’expédition Hole in the Rock. En voici un extrait :

En haut à gauche : « 23 décembre 1879. Il est tombé environ 18 cm de neige… 24 décembre 1879… nous avons fait cuire nos dernières provisions, à savoir un pancake d’un pouce d’épaisseur cuit dans une poêle. 25 décembre 1879 C’était le jour de Noël 1879, où nous nous sommes retrouvés sur le flanc de Elk Mountain sans nourriture, sous un froid mordant… Nos os vont certainement blanchir, non loin d’ici…  » George B. Hobbs.

Ils grimpèrent sur cette colline d’où ils aperçurent les Blue Mountains qui leur permit de se repérer… et rejoindre la caravane. Ils parcoururent 136 miles en tout.

Ce soir, nous tentons le Homestead Steak House, le seul vrai restaurant qui reste à Blanding. Nous allons clore cette magnifique journée d’anniversaire par un vrai repas. Les portions sont rikiki et le goût loin d’être extraordinaire. Heureusement que le dessert (partagé quand même) finit de nous remplir le ventre.

Flore du jour

Yellow-eye Cryptanth - Cryptantha Flavoculata
Yellow-eye Cryptanth – Cryptantha Flavoculata
Greenleaf Manzanita - Arctostaphylos Patul
Greenleaf Manzanita – Arctostaphylos Patul
Showy Stoneseed - Lithospermum Incisum
Showy Stoneseed – Lithospermum Incisum
Desert Indian Paintbrush – Castilleja Chromosa
Desert Indian Paintbrush – Castilleja Chromosa

Autoportraits du jour

Ouf, nous avons failli l’oublier, celui-là !

DSC01998

Au Homestead Steak House de Blanding.

IMG_0178

Galerie d’images