Par le Marais Rouge

12h22. Nous sommes prêts à partir. Nous avons garée la voiture à la Route de Montagnes, à la bifurcation entre ladite route et la piste qui mène aux Orgères. 

Et comme vous pouvez le voir, nous ne sommes pas les seuls à avoir eu cette brillante idée (1). Nous passons le chalet des Orgères, continuons sur la piste et contemplons le mur qui entoure une partie du pâturage (2). Le temps n’est pas au beau fixe et les sous-bois ont besoin d’un bon nettoyage. Une allumette ici provoquerait sans doute une catastrophe (3).

Aggregation_01

Nous montons vers le nord, à travers les Bois d’Oujon.

Aggregation_02

Tout au nord de la Combe au Roc, un petit réservoir, délicieusement recouvert (en partie du moins) de nénuphars.

IMG_3646

Le mur de séparation qui délimite le pâturage de la Petite Enne. Car si vous ne le saviez pas, Monsieur aime les murs de pierre sèche.

Aggregation_03

Un beau spécimen de race bovine au Marais Rouge.

Marais Rouge - Vaud - Suisse

Mais, qu’est-ce donc ? Le mur qui sépare le Bois de la Grande Enne de la Plaine à Gallay.

Aggregation_04

Toujours près du Marais Rouge, nous nous sentons observés…

Marais Rouge - Vaud - Suisse

Nous traversons le pâturage du Vermeilley par le nord et ne pouvons nous empêcher (enfin plus Monsieur que Madame) d’admirer le réservoir et surtout le mur qui le protège.

IMG_3681

Stefano ne peut s’empêcher de participer à l’entretien du réservoir. Peut-être quelques vaches nous seront-elles reconnaissantes. Qui sait ?

IMG_3687

Nous remontons toujours plus au nord, en direction des Platières.

IMG_3691

Très confortablement, car nous suivons la route forestière.

Aggregation_05

Stefano en pleine action, en train d’immortaliser le mur qui borde l’extrémité sud des Platières.

IMG_3703

C’est vrai qu’il est joli ce mur…

Aggregation_06

Nous suivons la Combe aux Tassons vers le sud. C’est plutôt assez rocailleux, parfait pour la matière première nécessaire à la construction des murs, un peu moins pour faire paître les vaches.

P1000750

Pile poil entre Le Noirmont et l’Arzière, ce petit réservoir et une belle vue étendue sur le Jura.

P1000769

Des tumulus ou des réserves de pierre ?

P1000770

Encore un des murs de délimitation de pâturage. Nous le suivons quelques dizaines de mètres en remontant vers le nord avant de repartir vers Le Noirmont.

Aggregation_07

De l’autre côté du mur, en direction des Coppettes, un autre réservoir et… le lecteur attentif le remarquera sans doute, la Dôle.

P1000781

Les Coppettes, justement, vues de loin.

Les Coppettes - Vaud - Jura

La croix du Noirmont.

P1000788

Chalet des 3 Suisses. Bon, moi je n’en vois qu’une, mais bon ! Il est tout récent : il date de 1992.

P1000790

Nous partons vers le Creux du Croue. Au bout de cette combe, justement, c’est le trou.

P1000792

Le voici, le Creux du Croue !

P1000796

La descente se fait via un pierrier, peuplé de moutonsssss (voir Topaze).

P1000799

Mais où sont-ils, les moutonsssssssssssssss ? Là !

Creux du Croue - Vaud - Suisse

Stefano tente de faire copain-copain sans trop de succès.

Aggregation_08

D’où nous venons.

P1000814

Le Creux du Croue.

Le Croue - Vaud - Suisse

Il ne nous reste plus qu’à remonter vers Le Croue, par une belle montée assassine.

Le Croue.

P1000828

Et c’est là que nous pouvons dire que nous amorçons le retour à la voiture. Mais la route est encore longue… Près de 10 km.

Et pour le retour, il y a également quelques pauses pour photographier des murs.

Le premier (1) et (2) se situe dans les parages de la Combe Gelée, le second (3) est très proche du Marais Rouge.

Aggregation_09

La Bûcheronne.

P1000843

A partir de là, nous marchons sur nos traces de ce matin. Une fois n’est pas coutume. Pas longtemps d’ailleurs car nous bifurquons vers le sud, vers Les Bioles.

P1000849

Le prochain chalet est celui de la Combe au Roc. Magnifique et bucolique. 23,3 km au compteur pour l’instant, quelques 2’189 mètres de dénivelé positif avalés.

P1000851

C’est à 20h10 que nous arrivons à la voiture, un peu fourbus mais tellement heureux !

Flore du jour

Pas si superbes que ça, un peu fatigués dirons-nous.

Oeuillet Superbe - Dianthus superbus
Oeuillet Superbe – Dianthus superbus
Nénuphar Rose - Nymphaea Coerulea
Nénuphar Rose – Nymphaea Coerulea
Cirse Tubéreux - Cirsium Tuberosum
Cirse Tubéreux – Cirsium Tuberosum
Cirse Tubéreux - Cirsium Tuberosum
Cirse Tubéreux – Cirsium Tuberosum

Autoportrait du jour

Oh mais quelle tête de biricchino celui-là !

Combe au Roc - Vaud - Suisse

Galerie d’images