Taos Pueblo

Pour notre première (et dernière) journée à Taos, première activité sur la liste : visiter le pueblo. C’est un des pueblos de la régions dont les règles de visite sont les moins restrictives.

Habité depuis plus de 1000 ans (en tout cas l’été car l’électricité et l’eau courante sont proscrites), Taos Pueblo constitue un héritage exceptionnel de la culture pueblo.

Le ciel est lumineux, et même s’il fait encore frais, il flotte un sacré air de printemps. Nous voici partis, le cœur léger et les jambes toutes guillerettes car elles savent que ce matin, c’est relax pour elles.

IMG_1021

Les règles ici sont relativement simples :
– ne pas rentrer dans les maisons
– ne pas photographier l’intérieur de l’église
– ne pas photographier des personnes sans leur avoir demandé la permission.

Petit détail : outre le prix de l’entrée, il faut compter 6 dollars par appareil photo.

Nous commençons par le cimetière et l’ancienne église, détruite par l’armée américaine en 1847 durant la guerre avec le Mexique.

IMG_1044

La cloche y est encore visible.

Aggregation_01

Ensuite, nous errons dans les rues du village.

Ces niches rondes, devant les maisons, sont des fours (horno) et sont utilisés pour faire cuire le pain.

IMG_1034

Par rapport à l’architecture d’origine, les portes ont été ajoutées. Anciennement, l’entrée se faisait par un trou dans le toit, qui servait également de source de lumière et pour évacuer la fumée.

IMG_1051

Les murs, fait de briques de boue séchée (adobe), doivent être ravalés une fois par an.

Certains pueblos ont été reconvertis en magasin de souvenirs.

IMG_1052

L’église (la nouvelle), construite en 1850…

IMG_1056

et son mur d’enceinte.

IMG_1095

Enfin, le cœur du pueblo, avec ses maisons sur 3 étages.

P1010296

Nous visualisons beaucoup mieux à quoi pouvait ressembler Pueblo Bonito, visité il y a quelques jours, à Chaco Culture NHP.

P1010301

Ici, les “racks” où la viande est séchée.

IMG_1064

C’est assis sur un tronc que nous mangeons du pain soi-disant traditionnel et soi-disant cuit dans un horno du village.

Grosse déception. Mes cheveux à couper (là je ne prends pas trop de risque…) que c’est du pain industriel, avec une bonne dose d’arômes.

Le pueblo est dominé par les Taos Mountains

IMG_1071

et traversé par un petit torrent, torrent qui alimente en eau potable le village.

IMG_1074

Ici, un mur qui n’a pas été rafraîchi depuis quelques printemps.

IMG_1084

Œuvres d’artisans potier. A noter la ressemblance avec les poteries des Ancestral Puebloans (Anasazi), que l’on peur admirer au musée Edge of the Cedars State Park Museum de Blanding, dans l’Utah.

IMG_1090

Après quelques deux heures d’agréable errance, nous retournons tranquillement au parking, en passant par le Visitor Center (1) non sans croiser une voiture officielle, arborant le logo du village (2).

Détail d’un mur (3).

Aggregation_02

Flore du jour

Un cerisier en fleur. Je vous l’avais dit, c’est le printemps !

Cherry Flower - Prunus Cerasus
Cherry Flower – Prunus Cerasus

Faune du jour

IMG_1073

Autoportraits du jour

Outre la taille des chaussures, qu’est-ce qui permet de dire qui est qui ? Les poils, bien sûr…

P1010317

Lors de notre pause de midi, en train de manger du pain soi-disant artisanal. Quelle arnaque !

P1010315

Références externes

En français
En anglais

Galerie d’images