Taos Pueblo

Taos Pueblo, également connu comme « le lieu des saules rouges », est un village amérindien qui se trouve au pied des montagnes Sangre de Cristo, à environ 110 km au nord de Santa Fe, au Nouveau-Mexique.

Il est situé à environ 1,6 km au nord de la ville moderne de Taos, est habitées de façon continue depuis plus de 1’000 ans, et a été désigné site du patrimoine mondial de l’UNESCO en 1992.

Le Pueblo est entièrement fait d’adobe – terre mélangée à de l’eau et de la paille, puis soit versée dans des formes, soit transformée en briques séchées au soleil. Les murs ont souvent plusieurs pieds d’épaisseur. Les toits de chacun des cinq étages sont soutenus par des vigas – de gros bois tirés des forêts de montagne.

De plus petits morceaux de bois – des latillas de pin ou de tremble – sont placés côte à côte au-dessus des vigas; tout le toit est recouvert de terre tassée. Les surfaces extérieures du Taos Pueblo sont continuellement entretenues par un nouveau plâtrage avec de fines couches de boue. Les murs intérieurs sont soigneusement enduits de minces lavages de terre blanche pour les garder propres et brillants.

Taos Pueblo est en réalité composé de nombreuses maisons individuelles, construites côte à côte et en couches, avec des murs communs mais pas de portes communicantes. Les maisons se composent généralement de deux pièces, dont l’une est pour la vie et le sommeil en général, et la seconde pour la cuisine, les repas et le stockage. Dans les premiers temps, il n’y avait ni portes ni fenêtres et l’entrée se faisait uniquement par le haut.

Sources :