Marchairuz

Le col du Marchairuz est un col routier du massif du Jura culminant à 1'471 mètres d'altitude, situé dans le canton de Vaud, en Suisse.

Eden Roc

Forts de notre initiation de ski de randonnée nordique d’hier, nous partons de la Maison du Cantonnier pour une belle boucle autour des Monts de Bière. La neige, croûtée sur 4 bons centimètres, rend la progression un peu ardue. Nous faisons la trace sur plus des trois quarts du parcourt.

Croset au Bouchet

Petite balade sous un ciel changeant qui nous permet de faire deux belles rencontres et de photographier des chalets désertés par la fin de l’été. Nous retournons sur les traces laissées lors de notre weekend du 1er août au Brassus. Nous renoncerons au Mont Tendre faute de temps.

La Vierge du sentier des Begnines

L’objectif du jour est d’aller découvrir des sentiers dont M. Golay nous a parlé la semaine passée, dont celui sur lequel se trouve une vierge, nichée dans une pierre. Stefano a fait ses devoirs et a une assez bonne idée des différents itinéraires. Reste à savoir si nous serons chanceux.

Le cueilleur de bolets

Jolie randonnée autour du Petit Cunay sur des sentiers que nous fréquentons aussi bien en été qu’en hiver. Au Pré de Ballens, nous rencontrons un cueilleur de bolets lourdement chargé. Je ramasse le premier champignon de ma vie.

Chalet à Roch Dessous

Retour au Chalet à Roch Dessous après plus de 8 ans. Mais le but n’est pas une fin en soi. Nous faisons une belle boucle, à l’aller plutôt dans le forêt et au retour par les pâturages. Le point fort de notre randonnée est la rencontre avec les propriétaires du chalet Le Fossile.

Chalet de la Croix

Nous continuons l’exploration des pâturages au-dessus de la Vallée de Joux. A la Meylande du Télégraphe nous avons la chance d’être invités à faire le tour du propriétaire. Au Vieux Chalet, l’occupant des lieux nous en raconte sa restauration et pour finir nous assistons, aux Petites Chaumilles, à la traite des vaches.

La Corne

Partis de plus haut qu’hier, nos pas nous mènent aux Rochettes car l’objectif du jour est d’aller voir la Cabane du Rocher. Sur le chemin du retour, au Grand Cunay, la pluie nous rattrape, avant de se transformer en grêle. La balade se termine évidemment sous le soleil.