Angel Peak

Angel Peak est une Wilderness Area située au sud de Bloomfield, sur la US-550.

Stefano n’a réussi à glaner que peu d’information sur cette zone et n’a déniché aucun tracé. Pas grave : l’improvisation est un de nos points forts.

IMG_6521

De plus, aujourd’hui, nous nous sommes levés avec l’idée de sortir les vélos. Les pauvres, nous les traînons sur des kilomètres, leur faisons avaler de la poussière. Ce serait dommage qu’ils rouillent faute d’être utilisés !

Quoi d’autre ? Ah oui, côté météo, c’est pas top… Gros nuages menaçants, et surtout un vent à vous décorner un bœuf, peuchère !

Angel peak.

P1000649

Nous enfourchons nos vélos et compte tenu des conditions météo, décidons sagement de suivre la piste.

IMG_6494

Le vent est tellement fort que nous avançons en crabe. Lorsqu’il vient de face, il nous contraint à redoubler d’effort…

IMG_6500

Nous aimerions bien pouvoir descendre, quitte à remonter ensuite (Lapalice n’aurait pas dit mieux).

IMG_6496

Nous trouvons bien un semblant de piste qui descend mais après quelques centaines de mètres, elle s’arrête nette.

Dommage.

P1000663

Nous profitons néanmoins du splendide panorama, un peu chaotique certes…

IMG_6503

et entamons la remontée dans l’allégresse et… l’essoufflement pour certain(e)…

IMG_6519

Stefano arrive en haut sans avoir posé le pied par terre… Bravo. Surtout que la piste est constituée de gravier roulant, de bancs de sable et qu’elle affiche également un joli pourcentage.

Quant à moi, le vent m’a fait dévier de ma trajectoire et m’a envoyée dans du sable. Résultat, je monte en pestant et en poussant mon vélo… Grrrrr…

Nous rebroussons chemin à cause du sable et de la poussière soulevés par le vent. Nous nous faisons même “attaquer” par un troupeau de buissons roulants. Comme dans les westerns. Arrêtés net dans leur course, les voici collés aux barbelés.

IMG_6520

Ce soir, dîner léger que nous décidons de terminer quand même avec une petite Blue Moon.

A deux pas de l’hôtel (ouais, bon quand même peut-être 200 pas), accolé au restaurant Riverwalk qui nous a accueilli notre premier soir à Farmington, un bar, le Rookies Sports Bar. Nous arrivons, croisons le regard de la serveuse, nous asseyons et attendons… Attendons… qu’elle veuille bien venir prendre notre commande. Mais bon… 10 minutes s’écoulent… Rien… Nous lui en donnons 5 de plus… Toujours rien. OK. Tant pis pour elle (et pour nous). No service, no tip. Première expérience de ce type. Intéressant. Sans doute faisions-nous trop touristes parmi ces oil men ou bikers ? Qui sait ?

Autoportrait du jour

IMG_6512

Références externes

Galerie d’images