George Bush Park

Aujourd’hui, nous partons à la découverte de George Bush Park. Sur la carte de Houston, c’est un des points verts les plus étendus. Nous ne savons pas du tout à quoi nous attendre…

C’est le week-end du Memorial Day et du coup nous avons un long week-end de trois jours devant nous.

A 11h13, nous sommes au départ de Terry Hershey Trail. Stefano fait quelques tours de parking en attendant que le logger trouve les satellites.

IMG_3181

Aujourd’hui, l’objectif est de découvrir George Bush Park.

La première partie de la balade se fait en terrain connu (voir le billet Addicks Reservoir de la semaine dernière).  Mais cette fois, au lieu de continuer au Nord et de passer sous la I-10, nous continuons vers l’ouest pour passer sous la Highway 6. A partir de là, nous remontons au nord et empruntons le George Bush Terry Hershey Connector qui nous emmène vers Baker Clodine Road.

Le paysage ressemble à celui que nous avons vu la semaine passée. Nous roulons sur une digue, sur un chemin recouvert de gros gravillons qui nous font apprécier la double-suspension de nos vélos. Sur notre gauche, George Bush Park que j’imaginais manucuré à la manière de Hermann Park. Mais en fait, il ressemble plus à Memorial Park : point de pelouse mais un immense terrain laissé au « naturel » avec quelques sentiers qui le traversent.

La Baker Clodine Road passe au milieu d’une zone résidentielle avant d’être fermée à la circulation et d’être réservée exclusivement aux deux roues ou deux pieds. Trooop bien.

Il y a une zone goudronnée pour les vélos de course et un bas-côté en terre battue. Le bonheur complet.

IMG_3184

Sur notre gauche, une zone densément boisée. Sur notre droite, des prés verdoyants.

IMG_3191

Avec mon 29er, en 3 coups de pédales et une grosse montée du cardio, je suis devant Stefano. Le voici en plein action…

IMG_3188

Les gros nuages gris lâchent sporadiquement quelques gouttes de pluie. Du sol se dégage ce que nous appelons l’odeur de la pluie.

Nous arrivons au parking des terrains de foot, que les voitures peuvent atteindre depuis Westheimer.  Il y a moins de 140 ans, un train passait par là.

IMG_3193

La piste se rétrécit. Seule subsiste la partie goudronnée.

IMG_3196

La piste longe de près ou de loin un bayou.

Nous arrivons à un stade, le Fun Fair Positive Soccer Park. Une petite centaines de familles est rassemblée autour des terrains de foots, encourageant leur progéniture masculine ou féminine.

IMG_3199

Nous faisons demi tour.

Nous avons vu un sentier qui longe le bayou, à quelques mètres de la rive.

IMG_3202

Nous sommes prévenus : rencontre possible avec des alligators.

IMG_3203

Difficile de croire que nous sommes en pleine ville et qui plus est  la 4ème ville des Etats-Unis en terme de population.

IMG_3210

Il y a même des arbres poilus et chevelus.

IMG_3212

Le sentier s’arrête net. Deux alternatives : traverser le bayou ou revenir de quelques mètres et reprendre le sentier goudronné.

Heu, mais… Ces deux choses qui flottent, là, ce ne seraient pas des alligators ?

IMG_3213

Nous restons là, un moment à observer, à une distance respectable de la berge, quand même. Le doute est levé lorsqu’un des objets flottants non-identifiés disparaît et que quelques bulles remontent à la surface.

Allez comprendre pourquoi c’est à ce moment que nous décidons de ré-enfourcher nos vélos et de reprendre la route !

Juste après avoir rejoint le goudron, bien à l’abri sur un petit pont de bois, nous surplombons le bayou.

IMG_3215

Nous revoici au parking.

IMG_3220

Quelques centaines de mètre plus loin, Stefano me prévient : nous allons virer sur la droite pour prendre le Noble Trail. Un single track trail qui serpente dans les prés, avec quelques passages boueux qui nous obligent à être vigilants.

A vélo sur le Noble Road Trail, à George Bush Park, Houston.

Un vrai bonheur.

Notre pause technique se fait le plus rapidement possible. A peine sommes-nous arrêtés qu’une nuée de moustiques s’abat sur nos mollets et triceps.

Vélo de Stefano posé contre un arbre, sur le Noble Road Trail, à Houston, Texas.

Vite vite, nous remontons en selle.

Le single track se transforme en double track.

IMG_3232

Nous passons un vélo, garé au bord du chemin. Quelques mètres plus loin, quelqu’un accroupit dans les buissons. Je m’arrête et lui demande ce qu’il ramasse. Des blackberries, me répond-il en me tendant une main remplie de baies. J’en prends une, puis deux, le remercie et me prépare à repartir. Il m’interpelle et me donne le reste en me disant : for your husband! C’est un de ces moments que j’aime, une connexion fugace avec un être humain, remplie de partage, de gentillesse et d’humanité.

Je tends à Stefano ma main remplie de mûres et lui dit en rigolant…. Ce n’était pas un local… Aucun local ne penserait que les mûres poussent ailleurs que dans les magasins !

Sur notre droite, entre les arbres, nous apercevons un plan d’eau. Ni une ni deux, nous voici faisant le tour du bassin.

IMG_3236

Nous retrouvons la digue et partons vers le Sud jusqu’à Westheimer. Nous traversons le bayou (sur le pont) et remontons au Nord, de l’autre côté de la berge.

Nous nous rapprochons de l’embranchement avec Terry Hershey Trail. Des gamins se baignent dans les eaux boueuses du bayou.

Comme à l’aller, nous quittons la piste goudronnée pour aller nous amuser sur un trail parallèle, un tout petit peu technique, qui a le mérite de faire monter notre cardio.

IMG_3242

Nous arrivons à la voiture un peu avant 16h, après 60km de parcours et 4h30 sur le vélo.

Si le temps le permet, demain, nous remettons ça, c’est certain.

Faune du jour

Un serpent traversant la route, … deux alligators,

IMG_3214

et deux lapins pas farouches du tout.

Cottontail Rabbit - Sylvilagus
Cottontail Rabbit – Sylvilagus

Flore du jour

Meadow Pink - Sabatia Campestris
Meadow Pink – Sabatia Campestris
Cherokee Rose – Rosa Laevigata
Cherokee Rose – Rosa Laevigata

Autoportraits du jour

En allant vers Baker Clodine Road.

Stefano et Marie-Catherine à vélo, en allant vers Baker Clodine Road à Houston, Texas.

Après avoir vu les alligators…

Je tire la langue car j’étais persuadée avoir vu Stefano tirer la langue.

IMG_3216

Références externes

En anglais

Galerie d’images