Articles

Vous trouverez ci-dessous, l'ensemble des articles publiés par Stefano et Marie-Catherine, les deux randonneurs suisses.

Bonne lecture !

La Corne

Puisqu'il va faire aussi chaud qu'hier, conscients de nos limites, nous décidons de nous ménager et de nous éviter trop de dénivelé. Nous garons la voiture sur la route du Col du Marchairuz, non loin de La Bûcheronne. Je décide de voyager léger : petit appareil photo, contenu du sac à dos réduit au minimum vital, […]

Creux à la Biche

Semaine de canicule. Weekend caniculaire. Nous allons chercher la fraîcheur (l'espoir fait vivre...) sur les crête du Jura. Partis de Mollens, nous poussons jusqu'à Châtel où les 5 décis de jus de pomme resteront pour longtemps gravés dans nos mémoires.

Le Croton

Nous décidons d'aller arpenter des sentiers moins connus. Partis en contrebas du Marchairuz (côté France), nous allons découvrir quelques chalets inconnus. Notre balade est émaillée de belles rencontres et se termine par une visite au Mont Tendre.

Le Bauloz

Montée à la Dôle pour clore ce weekend exceptionnel. L'idée était de faire une balade courte mais voulant profiter un maximum cette belle résolution s'est vite envolée. Nous montons par le tracé de la montée de la Barilette en VTT pour redescendre par Potraux.

Pétra Félix

Partis d'un parking proche de Pétra Félix, nous montons vers le Haut du Mollendruz pour une tournée des chalets connus ou moins connus. D'abord les deux Sapelets, puis Le Bucley, La Duchatte, le Chalet Neuf ... un petit refuge pour finir par la Blondine.

La Baragne Haute

Weekend de l'Ascension. Nous partons de Bassins pour aller à La Baragne, admirer une fois de plus ce joli chalet au toit rouillé. Chemin faisant, nous dénicherons son cousin éloigné, La Baragne Haute. Le clou de la balade est notre troisième rencontre avec un lièvre que nous avons croisé, à moins d'un mètre de nous.

Fromagerie des Loges

Belle (et longue) randonnée dominicale qui nous amène à proximité de la frontière française à 35 minutes de Bois d'Amont. Malgré le ciel très très sombre, nous restons au sec et au frais. Les vaches sont sur les alpages et les ventes de fromage ont commencé.

La cabane Rochefort

12 mai. Les Saints de Glace. On y croit ou on y croit pas. Mais nous devons nous rendre à l'évidence. Partis le cœur léger et l'optimisme au plus haut, nous déchantons assez vite et nous retrouvons sous le grésil et la neige, accompagnés par un vent violent et glacial. Rien ne manque, même pas le coup de tonnerre au dessus de nos têtes. Nous nous réfugions à la Cabane Rochefort.