Hobbs Wash

Pour la première fois, partons du côté du Lower Butler Wash, la partie au sud de la Highway 163. Nous commençons et terminons notre journée par l’exploration d’un canyon adjacent, Hoobs Canyon, du nom d’un éclaireur perdu, en plein milieu de l’hiver 1879, qui, pensant y laisser sa peau, grava son nom sur un rocher.

Nous partons pour Bluff et continuons sur la Highway 163 en direction de Mexican Hat. Nous nous arrêtons sur un parking au bord de la route, à proximité du Hobbs Wash Historical Marker.

Il est écrit : As a winter storm approached, four nearly starved scouts, George Hobbs, George Morrill, Lemuel Redd, Sr., and George Sevey, sought shelter for the night in this area on December 27, 1879. The scouts were exploring for a feasible route for the 250 Mormon (Hole-in-the-Rock) pioneers to follow from their encampments above the Colorado River gorge 100 miles west of here. George Hobbs: Night overtook us, we camped in this small canyon, this being our third day without food. I cut my name in the rock with the date I was there, not knowing that I would survive the journey.

Tout au nord du Comb  Ridge, au lieu dit Salvation Knoll, un autre groupe d’éclaireurs a eu la même aventure à peu près à la même époque. Nous évoquons ces pionniers, mus par leur foi, se retrouvant bloqués dans le Comb Ridge, barrière infranchissable.

Les objectifs de la journée sont nombreux : aller voir des ruines dans le Hobbs Wash puis descendre le Lower Butler Wash pour arriver à la confluence avec la San Juan River où là des pétroglyphes nous attendent. Et puis, si on peut, il y aura River House.

Le ciel est bleu et il fait frais. Des conditions parfaites pour une belle randonnée.

Nous commençons à nous frayer un chemin vers Hobbs Wash. Le but est d’éviter de marcher sur le crust, ces micro-organismes qui colonisent le sol en lui amenant une maigre dose de matière organique. Certaines fois il n’y a pas de cailloux ou de rochers où poser nos pieds alors nous suivons des social trails tracés par le bétail.

Là, Stefano est en train de pointer du doigt une fleur en disant fiu-fiu (c’est le mot que ses frères et lui utilisaient pour désigner les fleurs lorsqu’ils étaient petits).

Et des fleurs, il y a en !

Avant d’arriver en vue de l’alcôve qui abrite les ruines, nous devons franchir un passage un peu trop exposé à mon goût. Heureusement, il ne fait que quelques mètres.

Et voilà les ruines de Monsieur Hobbs.

Aie, notre travail de photographe amateur ne va pas être facile : les ruines sont moitiés au soleil et moitié à l’ombre…

Le site est relativement petit : 2 constructions plus ou moins entières et quelques bouts de murs encore debout.

Les morceaux de poterie et les rafles de maïs éparses nous indiquent que c’était sans doute un lieu de vie (par opposition à un lieu destiné uniquement au stockage).

Ils ont été très timides avec la décoration. Un seul pictogramme, rouge.

Nous quittons les lieux en nous promettant de revenir plus tard dans la journée.

Nous sommes de retour sur les lieux vers 15h30.

Hoobs Canyon Ruins - Cedar Mesa - Utah

Les ruines sont à l’ombre.

On dirait presque House on Fire.

Nous avons le temps. Nous continuons sur le ridge. C’est un parterre de fleurs de cactus.

Nous arrivons à une seconde alcôve.

Un tout petit site, composé de bâtiments arrondis, réservés au stockage, sans doute.

Quelques pictogrammes ont été dessinés en rouge. Vraisemblablement à deux époques distinctes, vu la différence de couleur.

Nous trouvons un moyen pour remonter sur la mesa sans passer une quatrième fois par le passage exposé. Nous devons grimper en nous aidant des mains.

L’orientation est facile car tôt ou tard, en allant vers le nord, nous arriverons au bord de la Highway 163.

Devant nous, coupant l’horizon, le Comb Ridge. Au bout de la route, Bluff. Il est 16h37 et nous avons encore 3 bonnes heures de bonne lumière devant nous.

Nous tentons la River House mais renonçons au bout d’une centaine de mètres : la piste est recouverte de sable et même si notre voiture est un 4×4, le relief des pneus est de type ville.

Stefano me propose alors Pedestal Ruins. A suivre…

Flore du jour

Mojave Woodyaster - Xylorhiza Tortifolia
Mojave Woodyaster – Xylorhiza Tortifolia
Mojave Woodyaster - Xylorhiza Tortifolia
Mojave Woodyaster – Xylorhiza Tortifolia
White River Beardtongue - Penstemon Scariosus
White River Beardtongue – Penstemon Scariosus
White River Beardtongue - Penstemon Scariosus
White River Beardtongue – Penstemon Scariosus
Plain Prickly Pear – Opuntia Polyacantha
Plain Prickly Pear – Opuntia Polyacantha
Hoary Tansyaster - Dieteria Canescens
Hoary Tansyaster – Dieteria Canescens
Red Dome Blanket Flower - Gaillardia Pinnatifida
Red Dome Blanket Flower – Gaillardia Pinnatifida

Autoportraits du jour

Sans les chapeaux, c’est presque mieux.

Références externes

En anglais

Galerie d’images