Crow Canyon

Journée culturelle pour terminer nos vacances au Nouveau Mexique. Nous allons admirer des pétroglyphes – datant XVI et XVIII ème siècle – à Crow Canyon.

Aujourd’hui, pas de surprise… Il doit pleuvoir. Nous nous attendons donc à avoir de la pluie et ne serons pas déçus du manque de soleil.

Coïncidence, Stefano avait gardé cette journée pour aller admirer des pétroglyphes à Crow Canyon, le moyen de locomotion privilégié étant plus la voiture que les jambes.

Stefano est content… Nous avons près de 15 miles de piste. Il nous faudra près d’une heure pour atteindre le panneau.

Crow Canyon sign

Puis, l’état de la piste se dégrade. Nous devons même traverser un wash qui, à la moindre pluie, se remplira d’eau. Je suis étonnée de voir Stefano rester stoïque et continuer sur la route, comme si de rien n’était. Alors je ne dis rien… Nous verrons.

Crow Canyon est en réalité composé de trois sites distincts que nous rejoindrons à chaque fois avec la voiture.

Étonnamment, le soleil est relativement présent.

IMG_3470

Premier site – Main Panel

Nous laissons la voiture sur le parking officiel près d’un générateur qui semble contrôler la pression d’un pipeline.

IMG_3469

Le site est aménagé.

P1020212

Là, il n’y a rien à voir, à part des cailloux…

IMG_3476

Là, il y a les restes d’un mur.

P1020214

Nous ne sommes pas ici pour voir des ruines… Nous sommes ici pour voir des pétroglyphes et vu l’enthousiasme de Stefano, ça va être du beau !

Et effectivement le premier panel n’est pas mal.

P1020317

Si nous étions contents de voir le soleil, maintenant il nous dérange en ajoutant des ombres intempestives sur la roche.

Ici les pétroglyphes ont été « abîmés » par des inscriptions plus récentes.

P1020223

Voici un détail : une tête divisée verticalement, des cornes, un cou et des ribambelles de personnages dansant autour.

P1020312

Non loin, les dessins prennent des formes que nous n’avions encore jamais vues.

P1020242

Les détails sont précis. Cet homme barbu est incroyable.

P1010060

Sur la photo qui suit, le personnage de gauche tient un arc et une lance (ou peut être une flèche). La pointe de l’arme se distingue nettement, pointée vers le sol. La taille de l’empennage est sans doute exagérée.

P1020259

J’adore ces représentations de coiffes de plumes.

P1020263

Ribambelle d’arcs et de nœuds pour les cheveux. Ces deux symboles (Navajo bow et scalp knot) sont associés aux Hero Twins, deux jumeaux nés du premier humain qui peupla le 4ème monde. Les aventures de ces jumeaux, Naayééʼ Neizghání et Tóbájíshchíní, qui combattirent des monstres, sont contés encore aujourd’hui lors de cérémonies.

P1020267

Ce personnage est une divinité mâle.

Son nom serait Monster Slayer, un tueur de monstres.  Il tient un arc et un rattle, qui semble être entre un hochet et une crécelle.

P1020302

Un peu plus loin, cet immense panneau nous laisse bouche-béé.

IMG_3522

A gauche, mêlés à des graffitis contemporains, un magnifique plant de maïs et une seconde divinité mâle, avec une bosse sur le dos recouverte de plume, une canne ou plutôt un bâton et des cornes de mouflon.

Certains symboles, comme ces deux peignes qui se font face n’ont pas de signification connue. Celui dirigé vers le bas pourrait représenter la pluie, mais quid de l’autre ? Les trois lignes parallèles en forme de vague peuvent également représenter de l’eau courante.

P1020273

La divinité est magnifique.

P1010080

A droite, les scènes de vie sont plus terre à terre. Sans doutes, deux espagnols (reconnaissables à leur chapeau) chevauchant des chevaux.

P1020274

Non, nous ne sommes pas dans un musée… Nous sommes dehors, au grand air. Et seuls au monde !

P1010083

Crow Canyon.

IMG_3520

Nous revenons sur nos pas. Le ciel se fait menaçant et nous souhaiterions, si possible, éviter la pluie. Nous avons encore 2 sites à admirer.

Nous observons attentivement la paroi et découvrons d’autres pétroglyphes. Certains sont difficiles à atteindre.

Là c’est un cheval qui date vraisemblablement d’une centaine d’années, tout au plus. Sans doute faite par un rancher, un gardien de bétail.

P1020295

Ceux-là, nous avons failli les rater… Ils sont à quelques pas du générateur.

P1020333

Deuxième site – Big Warrior Panel

IMG_3526

Tout est dit ! Il s’agit d’un panneau au dessin unique. Stefano sait à quoi s’attendre.

Le voici, dans son environnement. Au centre, sur le premier niveau de roche, une tache plus foncée avec, en son centre, un cercle plein plus clair.

IMG_3528

Le voici. Il tient deux lances.

IMG_3530

Là, c’est pour donner une idée de sa taille.

IMG_3532

Mais en fait, un dessin ne vient jamais seul.

P1020344

Voici un beau trio. Le premier à gauche est une divinité connue : bosse ornée de plumes, cornes de mouflons… Ça ne vous rappelle rien ?

Crow Canyon - Big Warrior Panel

Trois autres personnages, trouvés autour du Grand Guerrier.

Aggregation_2

Tamaris aux couleurs de l’automne.

IMG_3534

Troisième site – 44 Panel

Le soleil a arrêté de nous embêter et les nuages se font menaçants. Stefano reste indifférent au temps. Moi, j’imagine un wash en furie qui nous oblige à passer la nuit ici !

IMG_3542

Nous suivons un sentier, puis un wash (toujours à sec d’ailleurs).

Je vais copain-copain avec un tumbleweed rose pétant.

Aggregation_8

Les premiers panneaux sont plus anciens : les dessins sont moins fins et moins détaillés.

Aggregation_3

Des noms sont gravés aussi, datant du début du XXème siècle.

P1020387

Ces formes me font penser aux premiers dessins que font les enfants lorsqu’ils tentent de représenter des personnes.

Aggregation_4

Nous arrivons au 44 panel. Il est facile de comprendre l’origine du nom : des symboles géométriques rappelant le chiffre 44.

P1020404

Stefano en plein travail.

IMG_3551

Non loin, un autre panneau, très riche lui aussi.

P1020430

La scène de gauche est magnifique : un cerf, transpercé d’une flèche, tirée par le chasseur en bas. La photo du centre représente très certainement une plante, peut-être en fleur et celle de droite le soleil.

44 Panel - Crow Canyon - Nouveau Mexique

Ici, on dirait bien un tatou, ou armadillo.

P1020417

Pour vous donner une idée de l’endroit où nous sommes, il faut imaginer une paroi rocheuse (celle où sont dessinés les pétroglyphes exposés ci-dessus), un terre-plein d’un mètre cinquante environ (là, où nous nous tenons) puis le lit d’un wash qui coupe abruptement le terre-plein, sur une profondeur d’environ deux à trois mètres.

Le wash naît de cette falaise. De l’autre côté, du wash, soit à droite sur cette photo, nous distinguons d’autres dessins. Vraisemblablement, le terre-plein qui avait servi de support aux dessinateurs s’est écroulé depuis longtemps.

IMG_3557

Nous descendons tant bien que mal dans le wash et remontons péniblement sur l’autre rive.

Les dessins sont inaccessibles. Voici ce que nous pouvons voir avec un zoom : des cerfs, une divinité mâle bien connue désormais (bosse recouverte de plume, cornes de mouflon) et, au centre, une divinité femme.

IMG_3556

Nous continuons le long de la paroi et trouvons d’autres dessins, tout aussi beaux.

Des plants de maïs, un personnage géométrique et deux autres personnages, dont celui de gauche est très énigmatique.

Aggregation_7

Cette tête, ornée de plumes, de boucles d’oreille et de cornes est extraordinaire.

P1020439

Tout comme cet arc et sa flèche, cette antilope et ce personnage qui pourrait être un espagnol (à nouveau, en raison de la forme de son couvre-chef).

P1020444

Les premières gouttes de pluie se mettent à tomber. Bien grosses. Nous repartons vers la voiture, au pas de course. Je suis même obligée de trotter pour ne pas me laisser distancer. Nous nous engouffrons dans la voiture et Stefano démarre en trombe. Nous n’aurons jamais roulé aussi vite sur une piste en si mauvais état. Nous passons le wash, bien évidemment encore à sec, et nous arrêtons quelques mètres plus loin pour nous changer et enlever nos chaussures. Stefano me fait un clin d’œil : tu vois, tout s’est bien passé !

Nous quittons Crow Canyon et rentrons tranquillement à Farmington. Et comme c’est notre dernier jour ici, nous allons fêter nos vacances à l’Outback du coin.

Et comme d’habitude, il y a l’avant…

IMG_3413

… puis l’après…

IMG_3414

Good job, Stefano.

Faune du jour

De corneilles, point. Mais des lapins, c’est certain!

Lui, est en train de ronger une écorce.

IMG_3488

Et lui attendra patiemment que j’ai fini de jouer avec mon appareil photo. On remarquera sa queue blanche. Il ne s’appelle pas Cottontail rabbit pour rien.

Joli lapin pas farouche rencontré à Crow Canyon, près de Farmington, au Nouveau-Mexique.

Un taureau, qui n’a vraiment pas l’air amical.

IMG_3560

Flore du jour

Wild Purple Aster - Asteraceae
Wild Purple Aster – Asteraceae

Autoportraits du jour

Stefano et Marie-Catherine lors de leur première visite de Crow Canyon, près de Farmington, au Nouveau-Mexique.

Références externes

En français
En anglais

Galerie d’images